Mimétisme (Tenir sa plume…)

Mimétisme (Tenir sa plume...) dans 1 - Intégraal 2003-2017 semoy10

Le 9 juillet, Pierre Gévart (Président du jury par intérim) m’annonçait par e-mail que le jury du Prix Alain le Bussy 2012 avait décidé de m’accorder un accessit pour ma nouvelle « Mimétisme« .

Cette année, 57 textes étaient en compétition. Le premier prix a été décerné à Olivier Carruso.
Ce Prix, créé par Infini, association professionnelle de la Science-Fiction d’expression française, de la littérature et des arts de l’imaginaire, est décerné depuis 1993 à une nouvelle inédite francophone.
(En 2010, à la suite du décès d’Alain Le Bussy, président d’Infini, le Prix Infini-Galaxies devint le Prix Alain le Bussy.)

Les autres prix décernés pendant la Convention SF/Fantasy :

Prix ROSNY du roman : Roland C. WAGNER (1960-2012)
« Rêves de gloire » (Atalante)
Prix ROSNY de la nouvelle : Ugo BELLAGAMBA
« Journal d’un poliorcète repenti » (Galaxies 14/56)
-
Prix CYRANO pour son œuvre littéraire :
Philippe CURVAL
Philippe_Curval concours dans 1 - Intégraal 2003-2017
Prix Alain Le Bussy (Galaxies/Infini)
Olivier Carruso
-
Catherine QUILLIET pour « Pansélection sexuelle »
Philippe ETHUIN pour « Nouvelles du monde de Sardeviko »
Marie-Hélène TISSIER pour « Bienvenue sur BK132 »
Laurent SALIPANTE pour « Entre les choses »

Pierre Gévart  m’invitait donc à la proclamation officielle des résultats, à Semoy, pendant la Convention, le 25 août après midi.
Hélas, mon téléporteur étant toujours en révision, je déclinai l’invitation.
Il me demanda de conserver l’embargo sur les résultats (je n’avais que l’info me concernant) et m’informa que j’avais gagné un abonnement d’une année à la revue Galaxies

(District 9)

Je promis donc de tenir ma plume.
Seules quelques personnes de mon entourage, en dehors du « monde » littéraire, furent mises au courant, quand même…
Mais je n’en ai encore soufflé mot sur la toile.

(La mouche)

Maintenant que la Convention est finie, je suis donc fier de pouvoir enfin vous dévoiler cette bonne nouvelle !
De plus, « Mimétisme » sera publiée en 2013 dans le magazine Géante rouge.



7500 £ pour la mallette anti-vampires

Le kit anti-vampires dont je parlais il y a quelques mois a été vendu aux enchères le 22 juin.
Il a été acheté 7500£ par le Royal Armouries Museum de Leeds (Angleterre).
Il sera exposé au musée  »Clarence Dock » en fin d’année.



BRADBURY LANDING

En l’honneur de Ray Bradbury, mort le 5 juin, la NASA a décidé de nommer le cratère dans lequel a amarsi le 6 août le robot d’exploration Curiosity « Bradbury landing ».

BRADBURY LANDING dans 4 - La malle du Vieufou 18_08_10

L »auteur, célèbre pour ses Chroniques martiennes, était un partisan de l’agence spatiale.
« Ses livres nous ont vraiment inspirés », a déclaré Michael Meyer, responsable scientifique du programme d’exploration de Mars à la Nasa. « Les Chroniques martiennes ont inspiré notre curiosité et nous ont ouvert l’esprit à la possibilité d’une forme de vie sur Mars ».

chron210 dans 4 - La malle du Vieufou

Lors d’une conférence, l’auteur avait déclaré : « J’espérais que ces derniers jours, alors que nous nous rapprochions de Mars et que la poussière se dissipait, nous verrions plein de Martiens debout avec de grandes pancartes où l’on pourrait lire : Bradbury avait raison ! »  En tout cas il est arrivé sur place deux mois avant eux…



Mort de Roland C.WAGNER

article du 6 août du Figaro.fr:

 

L’auteur de science-fiction français est mort d’un accident de la route le 5 août dernier à l’âge de 51 ans.

Mort de Roland C.WAGNER dans 3 - Imaginaciens - magiciens de l'imaginaire coeur-

Explorateur de l’imaginaire, facétieux et érudit, l’auteur de science-fiction Roland C.Wagner vient de mourir à l’âge de 51 ans d’un accident de la route en Gironde. Né le 6 septembre 1960 à Bab-El-Oued en Algérie française, Roland C.Wagner avait très tôt montré une passion dévorante et fidèle pour la littérature de science-fiction.

Auteur du cycle Les Futurs Mystères de Paris parus chez L’Atalante, Wagner laisse une œuvre considérable, une centaine de nouvelles et une cinquantaine de romans, couronnés de nombreux prix, dont le Prix Tour Eiffel, le Grand prix de l’Imaginaire, ou encore le Prix Rosny aîné.

Parus entre 1996 et 2001, ce cycle de romans d’anticipation ont pour héros un détective privé «transparent» nommé Temple Sacré de l’Aube Radieuse. Surnommé Tem, ce personnage décalé à la dégaine étrange promenant son borsalino vert fluo dans le Paris du XXI, résout des enquêtes farfelues avec l’élégance débonnaire qui rappelle un autre fin limier de la science-fiction, Magnus Ridolph créé par le grand Jack Vance. D’ailleurs, Roland C.Wagner n’hésitait pas à se réclamer des œuvres de Vance, piochant à la fois du côté du Cycle de Tchaï ou plus sérieusement du côté d’Emphyrio.

On décèle également dans Les Futurs Mystères de Paris une influence dickienne, matérialisée par un concept innovant: la «psychosphère». Cette notion que n’aurait pas reniée l’auteur de Blade Runner ou d’Ubik, part du principe que l’inconscient collectif jungien a trouvé à se matérialiser… dans un univers parallèle bien réel.

Outre sa passion pour l’anticipation, Wagner nourrissait aussi un fort penchant pour les univers conspirationnistes, ce qu’il prouva notamment dans le recueil Noirs Complots, anthologie dirigée par Pierre Lagrange aux Belles Lettres en 2003.

Avec Le Chant du cosmos, Wagner aura imposé une science-fiction pleine d’humour et d’inventivité digne des grands écrivains de science-fiction américains, lui qui faisait clairement partie du courant de la Nouvelle Science-fiction française, avec Pierre Bordage, Ayerdhal, Jean-Claude Dunyach, Michel Pagel, Pierre Pelot, Johan Héliot, Joël Houssin, Emmanuel Jouanne, Serge Lehman, Jean-Marc Ligny, Xavier Mauméjean, Bernard Werber, Joëlle Wintrebert, Michel Demuth, ou encore sa compagne Sylvie Denis.

Avec ce qui restera son dernier roman, Rêves de gloire paru en 2011 à L’Atalante, Wagner mettait en scène une Algérie uchronique où le général De Gaulle a été assassiné le 17 octobre 1960 alors que sa DS passait le long de la Croix de Berny…

roland10 dans 3 - Imaginaciens - magiciens de l'imaginaire

(photo : archives Philippe Ménard)

Sincères condoléances à sa compagne Sylvie Denis et à sa fille.



Envol retardé

Je viens d’apprendre que la parution de ma nouvelle « L’effet Papillon », qui devait voir le jour à la fin de l’année dans une anthologie n’aura pas lieu.
La thématique de l’antho est « Planète Opera ».
Ca devait se faire chez BlackBook Editions (maison d’édition lyonnaise spécialisée dans le jeu de rôles).
Visiblement ça ne les intéressse plus.
ou alors ils n’ont pas le budget.
Le projet va être transféré.
Son responsable, Fabien Lyraud, cherche une porte de sortie.
La plupart des auteurs ont donné leur aval pour que leur texte soit publié ailleurs.
Peut-être chez Rivière Blanche.
Pas de date prévue pour l’instant.
Je vous tiendrai au courant dès que j’en saurai plus.
Je croise les ailes.



Alunya |
Freewomen |
Laplumeduphenix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A Spotlight On Trouble-Free...
| Algorimes
| Methods to increase your we...