Pendant ce temps, dans la Comté…

Alors que sort au cinéma La désolation de Smaug, deuxième volet de la trilogie de Peter Jackson « Le Hobbit », adaptation du livre de JRR Tolkien, plusieurs initiatives ont germé autour de cet événement :

- Au Pays de Galles, Simon Dale a réalisé son rêve : construire une maison de hobbit, ce fameux « trou ».
Pour cela, il lui aura fallu quatre mois et 3000 livres (3400 €) seulement. Afin de respecter l’environnement, il s’est servi du bois provenant d’une forêt galloise pour construire la charpente, de paille pour les murs et de chaux pour servir d’enduit. L’eau est récupérée via le toit, où sont posés des panneaux solaires. Des toilettes sèches et un réfrigérateur fonctionnant par géothermie complètent ce tableau. Simon Dale a créé un site Internet où il expose (en anglais) ses photos, ses plans et ses conseils pour construire sa bâtisse.

Pendant ce temps, dans la Comté... dans 4 - La malle du Vieufou arton43099-92f70

Joli, en plus d’être écologique…

- On s’ennuie ferme à Bristol… Les climatologues de l’Université ont publié une très sérieuse étude sur le climat dans les terres de Tolkien : on y apprend que la Comté, fief de Bilbo et patrie des hobbits, possède un climat semblable à celui du centre-est de l’Angleterre. Le Mordor, même sans la présence du maléfique Sauron,  ressemble beaucoup par son climat hostile, chaud et sec, comportant peu de végétation,  à Los Angeles et au Texas occidental.

Les scientifiques relèvent également que « la majeure partie des terres du Milieu aurait été recouverte d’une forêt dense si le paysage n’avait pas été modifié par les dragons, les orques et les sorciers. Ils notent aussi que les elfes ont choisi les Havres Gris pour mettre le cap vers l’ouest car les vents dominants leur sont favorables.

Cette étude, très sérieuse, est basée sur les cartes dessinées par Tolkien himself et en utilisant les modèles informatiques du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat).

Ces modèles climatiques sont fondés sur des processus scientifiques fondamentaux, on peut donc non seulement les utiliser pour notre Terre actuelle, mais aussi les adapter facilement à n’importe quelle planète, réelle ou imaginaire », assure dans un communiqué Richard Pancost, directeur de l’Institut Cabot de l’université de Bristol, à l’origine de cet exercice.

Cette étude insolite s’amuse d’ailleurs à comparer le climat des Terres du Milieu à celui de notre Terre, aujourd’hui et tel qu’il était au temps des dinosaures, voici 65 millions d’années.

L’étude, effectuée sur le temps libre de ses auteurs et n’ayant bénéficié d’aucun financement,  est signée du mage Radagast le Brun. Elle est en anglais mais une version en alphabet elfique et une autre en runes naines ont été publiées conjointement.

- D’autre part, le site FinancesOnline a publié une infographie, notamment « économique », sur le second volet de la trilogie. Un document réalisé par Alex Hillsberg et Robin Renford qui permet, par exemple, de savoir que la fortune estimée du dragon est moins grande que celle de Bill Gates !

- Smaug a également été classé en tête des 15 personnages de fiction les plus riches par le magazine Forbes en 2013.

smaug-from-the-hobbit-desolation-of-smaug dans 4 - La malle du Vieufou



Alunya |
Freewomen |
Laplumeduphenix |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | A Spotlight On Trouble-Free...
| Algorimes
| Methods to increase your we...