Un sang d’encre – life in hell

.

Pour oublier ce quotidien, il s’était mis à coucher sur le papier un monde meilleur. — Frédéric Gaillard, « Un sang d’encre », in Nocturnes, les charmes de l’effroi – encre et ténèbres, n° 1. Printemps 2011.

J’ai eu la surprise et le plaisir de découvrir que cette citation, tirée d’une de mes nouvelles, servait de point de départ à un texte de Miklos datant de 2012, évoquant avec beaucoup de justesse le processus de création de l’écrivain, évocation dans laquelle je me retrouve entièrement.

Un court extrait :

« Les idées arrivent sans aucune régularité et donc imprévisibles et à l’improviste, seules ou accompagnées. C’est un air qui lui revient en mémoire, une image impossible, un mot désuet ou inexistant, une phrase qui ne semble pas faire sens ou une citation célèbre, une expression curieuse. » – Miklos, 29 mai 2012.

L’article entier : Life in hell : coucher sur le papier

J’ai trouvé un de mes lecteurs ! Il y en a donc peut-être d’autres…

Un sang d'encre - life in hell dans 1 - Intégraal 2003-2020 Jeff+AkbarCouchesSurLePapier



Laisser un commentaire

Alunya |
Freewomen |
Laplumeduphenix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A Spotlight On Trouble-Free...
| Algorimes
| Methods to increase your we...