Edit’o – Dans les cheveux de la sorcière

Edit’o, les éditions oléronaises, organisaient un concours de nouvelles dont le thème était « Femme, femme, femme… histoires ». Ma nouvelle intitulée « Dans les cheveux de la sorcière » y a obtenu la sixième place, sur 167 participants.
Les 16 premières nouvelles feront bientôt l’objet d’un recueil aux éditions oléronnaises.

Le prochain AT est intitulé « Bêtes d’histoires, histoires de bêtes », et court jusqu’au 24 mai. Qu’on se le dise. 15000 signes espaces comprises. Le règlement est ici et la fiche d’inscription là.



Cinquante nuances de noir – part. 1

Cinquante nuances de noir - part. 1 dans 1 - Intégraal 2003-2017 00240711

J’ai le plaisir de vous annoncer la sortie, dans les jours qui viennent, du fanzine Moshi moshi n°007.
Les thématiques de ce numéro sont Polars et Arts urbains.
J’y contribue, avec une nouvelle récente intitulée Cinquante nuances de noir.
Vous pourrez la lire en deux parties, la première dans ce numéro et la suite (et fin) dans le n°8, qui paraîtra le trimestre prochain.

Il s’agit de ma troisième parution cette année.
Je remercie chaleureusement Nelly Bridenne de me faire à nouveau confiance en m’invitant dans ce fanzine ô combien intéressant de par le  mélange de genres. Poésie, prose, dessins et photos s’y côtoient dans un format court très bien fait, à un prix riquiqui : 3 euros le numéro ! à ce tarif, pas de raisons d’hésiter…

sans_t11 Moshi dans 1 - Intégraal 2003-2017

Vous pouvez le commander à cette adresse

 



Nocturne, la mue de l’horreur

Pour ceux qui, comme moi, n’ont pas Face de Bouc, et se désespéraient d’avoir de leurs nouvelles, l’ancien site étant à l’abandon : le fanzine canadien Nocturne, dans lequel j’ai le plaisir d’être publié pour la troisième fois, se pare d’un nouveau site.

Vous y trouverez toutes les infos sur le fanzine, la biographie des auteurs et illustrateurs ayant participé aux différents numéros, les liens pour les commander, les prochains appels à textes.

Très attendu, le fanzine étant en sommeil depuis deux bonnes années, et voilà que ça redémarre ! et on n’est pas déçu. Quant à ce nouveau site, il est bien fait, et l’image de la page d’accueil est inquiétante à souhait !

Nocturne, la mue de l'horreur dans 5 - la bibliothèque du Vieufou noctur10

(capture d’écran)



Le diable et la diva (griffes et décrépitude)

Après deux ans d’attente, j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie du n°3 du fanzine Nocturne, les charmes de l’effroi, intitulé « Griffes et décrépitude« .
Ma nouvelle, Le diable et la diva, figure au sommaire en compagnie des textes de huit auteurs, dont mon talentueux comparse du forum Maux d’auteurs, Julien Noël. C’est même ma cantatrice qui ouvre le bal !

Elle succède ainsi à « Here I stand and face the rain« , publiée dans le numéro deux, dont le thème était « Toiles et démence », et à « Un sang d’encre« , parue dans le premier numéro, intitulé »Encre et ténèbres ». La couverture est une fois de plus signée Céline Simoni. à propos de couverture, c’est en regardant celle du n°2 qu’a germé l’idée du « Diable et la diva ». Tout ce sang…

Vous pouvez le commander sur Amazon.fr et ChaPitre.com

Ne vous fiez pas à la mention « rupture de stock », c’est de l’impression sur demande, alors commandez sans crainte, et bonne lecture, en attendant vos critiques élogieuses et la sortie du n° 4 dont le thème sera « Abysses et servitude », et pour lequel j’ai également envoyé un petit quelque chose.

Souhaitons que ce fanzine, qui se voulait trimestriel, puisse se remettre sur ses rails et retrouver une certaine régularité annoncée, ainsi que le lectorat qu’il mérite, de part la qualité des textes qu’il comporte et l’originalité des thèmes abordés.

J’en profite pour remercier Sébastien Mazas, l’éditorialiste de Nocturne de m’avoir fait confiance à trois reprises.

Le diable et la diva (griffes et décrépitude) dans 1 - Intégraal 2003-2017 gd212

Au sommaire :



Bates motel – no vacancy

Bates motel - no vacancy dans 4 - La malle du Vieufou house-by-the-railroad

Inspirée du tableau d’Edward Hopper « House by the railroad, 1925″, et de la demeure imaginée par Chad Addams pour sa BD « La famille Addams », la maison bâtie pour les besoins du  film Psychose, d’Alfred Hitchcock, en 1959, considérée à juste titre comme un personnage à part entière du film de par l’aura de mystère qu’elle dégage, est aujourd’hui dans un triste état de délabrement. C’est la raison pour laquelle ses fans ont lancé une pétition en ligne afin qu’elle fasse l’objet d’une restauration complète :
change.org

Psychose : la maison de Norman Bates tombe en ruines, une pétition est lancée

Près de 8 000 personnes ont déjà signé le document qui demande à Universal Studios de « restaurer totalement » ce bâtiment qui est un morceau essentiel de l’histoire du cinéma.

Le motel et la maison de Norman Bates se situent à deux pas de Wisteria Lane, rue de Fairview où habitent les Desperate Housewives, aux studios Universal de Burbank, à proximité d’Hollywood.

Rénovée à deux reprises, démontée puis remontée plusieurs fois, cela fait plus de 10 ans qu’elle se détériore irrémédiablement. Elle reste pourtant un lieu très visité. « Aujourd’hui, les touristes voient le bois en train de pourrir… Des trous béants apparaissent dans le bois, des lattes de plancher ont disparu… Des morceaux du porche ont disparu… Si on ne fait pas quelque chose très vite, on risque d’atteindre un point de non-retour. »

Bates_Motel dans 4 - La malle du Vieufou



Prix Merlin – ouverture des votes

Depuis ce jour et jusqu’au dernier du mois vous pouvez voter.
Les listes et le formulaire sont ici :

http://www.presences-d-esprits.com/prix-merlin/listes.php

Je vous rappelle le titre de ma nouvelle :  Bella donna, parue dans l’Encrier Renversé n°68

Comme vous pouvez voter pour 3 textes dans chaque catégorie, je vous suggère d’accorder également vos voix au texte d’Emmanuelle Cart-Tanneur, ma soeur de plume. Sa nouvelle intitulée La disparition, est parue dans le recueil « L’amicale des jeteurs de sorts » aux éditions Malpertuis.

Vous pouvez également voter, dans la catégorie roman, pour son très beau  texte,  Le dernier modèle, paru aux éditions Jacques Flament.
Vous avez même le droit d’aller le commander à l’éditeur.

°°°

Rappel : ma nouvelle, Mimétisme (Frédéric GAILLARD), parue dans Géante Rouge n°21, concourt pour le prix Rosny ainé, vous pouvez voter par mail jusqu’au 31 mai (5 textes au choix dans la liste – 2 listes, romans et nouvelles. Moi c’est nouvelle ! Attention, un texte d’un autre auteur, intitulé Mimétismes est aussi en lice dans la même catégorie – rien à voir avec le mien).

Merci pour votre soutien. Bon vote !



Alunya |
Freewomen |
Laplumeduphenix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A Spotlight On Trouble-Free...
| Algorimes
| Methods to increase your we...