Le cafard hérétique (habemus cafardam)

Habemus cafardam !

Ces temps d’Apocalypse ayant vu la fin de plusieurs maisons d’éditions et autres fanzines c’est un bonheur de célébrer la naissance d’une revue pleine de promesses :

Le Cafard Hérétique est une revue d’expression littéraire en version papier.
Pour s’abonner c’est ici : http://www.lecafardheretique.fr/abonnements/
Le numéro 0 est gratuit, envoyé à tous les abonnés, distribué par-ci par-là et visible en ligne ici : http://www.lecafardheretique.fr/le-numero-0/

Pour les lecteurs : C’est une revue au format A5, 16 pages pleines (sans pub, que du texte), au prix d’1,50€. Le numéro 1 sortira début Mai.

Ensuite, prévision d’un numéro tous les quinze jours.

Une revue papier avec que du texte, du lourd, du dérangeant, du vif, de l’incisif. Nouvelles, poèmes, pamphlet, épisodes, etc. Tout ce qui est possible. Aucune limite.
Souhaitons-lui longue vie. Bon en même temps, il paraît que ces petites bêtes y sont assez résistantes, à l’Apocalypse…

Le cafard hérétique (habemus cafardam) dans 5 - la bibliothèque du Vieufou imprim10



Incidences – premier accessit

Je viens de recevoir au courrier une lettre de L’écritoire d’Estieugues, m’informant du palmarès du concours de nouvelles et de poésie qu’ils organisaient. Le thème était libre et j’ai participé avec une nouvelle fraîchement écrite, intitulée Incidences. Mon texte a obtenu le premier accessit dans sa catégorie. Le prix de la nouvelle a été attribué à Eric Gohier, que j’en profite pour féliciter, pour Le dernier trait. Mon amie Emmanuelle Cart-Tanneur, avec son texte intitulé Que la mort nous sépare, fait partie des auteurs remarqués par le jury.
La remise des prix se tiendra le 24 mai au château de la Fargette, à Cours la Ville (69).  Pour une fois que ce n’est pas loin de mon antre, il se peut fortement que je m’y rende…

Un extrait de ma nouvelle :

 » L’été précédant mes neuf ans, il m’est arrivé une chose pour le moins étrange. J’étais seul, les enfants du voisinage étant tous partis en vacances. Mon père travaillait à l’usine, et ma mère faisait des ménages chez quelques vieilles dames de notre paroisse. Je passais donc la quasi-totalité de mon temps livré à moi-même, à jouer dans le jardin, à construire des cabanes dans le petit bois attenant à la maison ou à me baigner dans la rivière proche. Le soir tombait, la lune luisait dans le ciel de juillet. Avec deux tubes de plastique collés bout à bout, coiffés d’un entonnoir grossièrement fixé en leur sommet par du scotch d’emballage, je m’étais fabriqué ce qui ressemblait vaguement à une fusée, pourvu qu’on eût de l’imagination, ce dont je débordais. J’avais dessiné des drapeaux, des hublots, et collé sur ses flancs trois ailerons en carton découpés dans une vieille boîte à chaussures. Sur le porte-bagages du vélo de ma mère, j’avais piqué un tendeur avec lequel je m’étais bricolé un lanceur. J’espérais dépasser le toit de la maison… »

Merci une fois de plus au facteur, qui en prime m’a apporté le septième numéro de Moshi Moshi dans ma boîte aux lettres. Il est bien, y a du moi dedans. Et La fouine, un texte bicéphale de Danielle Akakpo…

 



Prix Merlin – second tour

Le second tour débute. Je n’y suis pas…
Les modalités (et les survivants) ici: http://www.presences-d-esprits.com/prix-merlin/second_tour.php

Merci d’avoir voté pour moi. Peut-être à l’année prochaine.

Rappel : ma nouvelle, Mimétisme (Frédéric GAILLARD), parue dans Géante Rouge n°21, concourt pour le prix Rosny ainé, vous pouvez voter par mail jusqu’au 31 mai (5 textes au choix dans la liste – 2 listes, romans et nouvelles. Moi c’est nouvelle ! Attention, un texte d’un autre auteur, intitulé Mimétismes est aussi en lice dans la même catégorie – rien à voir avec le mien).

Merci pour votre soutien. Bon vote !

 



Arts et lettres de France

Ma nouvelle L’homme de ma nuit, qui avait obtenu en 2012 le premier prix au concours d’Argenton sur Creuse vient de décrocher le Troisième prix, catégorie Conte, au 46e concours littéraire international organisé par l’association des Arts et Lettres de France. C’est la première fois que je participais à ce concours, qui  comportait plusieurs sections : poésie, contes, nouvelles, roman, humour, essai, théâtre, biographie, ouvrage historique.
La remise des prix aura lieu fin mai à Vannes lors de l’assemblée générale de l’association. Je ne pourrai hélas pas m’y rendre, mon téléporteur étant toujours chez le garagiste.

Arts et lettres de France dans 1 - Intégraal 2003-2017 logo-alf

Le prochain concours sera ouvert du 1er novembre au 15 décembre. Le règlement est sur le site.

Je remercie les membres du jury et les organisateurs.  Et mon facteur, une fois de plus, de m’avoir apporté cette bonne nouvelle…



Bloganozart – Dernier obstacle

Bloganozart est une association loi 1901 basée à Paris.  Elle a été créée en septembre 2010 par Déborah Vincent (présidente) et Elise Vincent (vice-présidente).Bloganozart est axée sur la création et la promotion de l’art sous toutes ses formes. L’association publie une revue et organise des évènement artistiques. Ses actions sont principalement menées en région parisienne et en Seine-Maritime, région d’origine de ses membres fondateurs. 
La revue Bloganozart est à parution irrégulière et diffusée à Paris, Lille et en Seine-Maritime. Orientée Arts plastiques et Cinéma, elle propose aussi des textes de création dans la rubrique « Champ libre ».  Un illustrateur présente une série d’images pour chaque numéro (exceptée la couverture).

Ma nouvelle intitulée « Dernier obstacle » vient d’être retenue pour paraître dans le troisième numéro de la revue, qui sortira au cours du deuxième semestre 2014.  Mon histoire se déroule en plein  concours hippique.
Je vous ferai signe à sa sortie…



Alunya |
Freewomen |
Laplumeduphenix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A Spotlight On Trouble-Free...
| Algorimes
| Methods to increase your we...