Femme, femme, femme… histoires

Je viens vous signaler la sortie du recueil de nouvelles des éditions oléronaises, « Femme, femme, femme… histoires« , qui comporte 16 nouvelles issues de la septième édition du concours « Edit’o » (mais seulement 3 plumes masculines au sommaire).

J’y figure grâce à ma nouvelle intitulée « Dans les cheveux de la sorcière« , arrivée en sixième position. Pour le commander

Femme, femme, femme... histoires dans 1 - Intégraal 2003-2017 femmes10

Il s’agit de la deuxième édition de ce texte, paru en 2012 dans L’antre des sorciers, aux éditions Rivière Blanche, suite au concours organisé par la mairie de Chalabre, aujourd’hui épuisé. C’est donc une bonne chose qu’Edit’o prenne ainsi le relais et continue de faire vivre cette sorcière, pour laquelle j’éprouve une certaine tendresse.

OU TROUVER CE LIVRE EN CHARENTE MARITIME ?

Librairie « Au fil des pages » 49 grande rue - Dolus d’Oléron

Librairie des Perthuis«   27 rue de la République – Saint Pierre d’Oléron

« Librairie Aliénor«   16 place de la République – Le Château d’Oléron

« Maison de la presse » 53 rue de la République à Saint Trojan

« Librairie Pierre Loti » 58 rue de la République à Rochefort

« Librairie La pêche aux livres »  2 rue Pierre Métayer à Saint Denis d’Oléron

« Espace culturel E. Leclerc » Centre commercial de Saint Pierre d’Oléron

Espace culturel du Centre Leclerc de Rochefort

Espace culturel du Centre Leclerc de La Rochelle Lagord

Librairie « Croit Vif » de Saintes

Librairie Peiro-Caillaud à Saintes

Librairie Presse-livres à La Rochelle

Librairie des saisons à La Rochelle

Librairie Callimages à La Rochelle

Librairie Caligrammes à La Rochelle

Librairie Grefine à La Rochelle

Librairie Rumeur des âges à La Rochelle

Maison de la Presse à Rochefort

Librairie du Rivage à Royan

Librairie Denis Pascal à La Tremblade

Librairie Lignes d’horizon à Saujon

AILLEURS :

Librairie Mollat à Bordeaux (33)

Librairie Colbert à Rouen (76)

Librairie « L’Embellivre » à Mauvezin (32120)

Librairie « Traditionet » à Solomiac (32120)

Librairie Chapitre à Orléans (45)

Librairie Le Pythagore à Chaumont (52)

Librairie Michel Degardin à Bar sur Aube (52)

Librairie Ellipses à Toulouse (31)

Librairie Détours à Mailloux (31)

Librairie Le Passage à Alençon (61)

Libririe la Boite à Livres à Tours (37)



Oh ! un forêveur !

Oh ! un forêveur ! dans 3 - Imaginaciens - magiciens de l'imaginaire 10336710

Tree Troll by Kim Beaton

L’artiste Kim Beaton a sculpté un forêveur  de 12 pieds (3m60) de haut, en papier mâché et matériaux recyclables, et lui a donné le visage amical de son défunt père.

http://www.thebigidea.co.nz/files/imagecache/display/images/b%20tree%20138kb.jpg



y a quoi dans ma bibliothèque ?

y a quoi dans ma bibliothèque ? dans 5 - la bibliothèque du Vieufou biblio10

(Lu – que j’ai l’intention de lire – à moitié lu – que je prétends avoir lu – mis de côté pour quand j’aurai plus de temps – que je ne lirai jamais – juste pour la frime – lu, mais dont je n’arrive pas à me rappeler le moindre mot – que j’aurais souhaité n’avoir jamais lu)



Remise des prix de l’Ecritoire d’Estieugues

Samedi avaient lieu dans les locaux de l’Écritoire d’Estieugues, au château de la Fargette, les XXe rencontres littéraires de Cours la Ville (69).  J’y étais invité en tant que lauréat, ma nouvelle Incidences ayant obtenu le premier accessit au concours de nouvelles organisé par l’association.

Remise des prix de l'Ecritoire d'Estieugues dans 1 - Intégraal 2003-2017 photo010

La journée commença par le XVe conversatoire de poésie contemporaine. L’invitée en était Ida Jaroschek, lauréate 2014 du prix d’Estieugues. Ponctuant son intervention de poèmes et de haïkus de sa composition, elle évoqua son parcours littéraire et la genèse de ses œuvres, décrivant ses sources d’inspiration et son processus créatif. De refus en succès, seule ou avec la complicité d’artistes (peintres, photographes) l’intéressant parcours d’une poétesse ayant posé ses ailes de libellule dans le sud de la France.

S’ensuivit un repas au restaurant, où mon épouse et moi-même fîmes plus ample connaissance avec les organisateurs de la manifestation, le très jovial Gilles Cherbut et la charmante et talentueuse Anne Vocanson, ainsi qu’avec Ida et son mari. Pour vous dire à quel point l’organisation était au top, chaque convive avait devant son assiette un petit papier récapitulant le menu qu’il avait commandé lors de son inscription (en cas de trou de mémoire…) !

Quelques sympathiques échanges et quelques verres plus tard, nous retournâmes au château pour la remise des prix du concours de nouvelles et de poésie (prix courte plume, poésie côté cours, prix d’Estieugues). De nombreux poèmes de qualité, empreints de sensibilité, de maturité et d’humour furent lus par leurs auteurs, pour certains âgés d’une dizaine d’années seulement.

100_1010 concours dans 1 - Intégraal 2003-2017

Je reçus mon prix avec un plaisir non dissimulé, et récoltai au passage celui du vainqueur du concours de nouvelles avec un texte émouvant intitulé Le dernier trait, Eric Gohier, absent, qui m’avait demandé de le représenter.

Ida Jaroschek reçut le prix d’Estieugues, ce qui lui valut l’édition à 150 exemplaires de son recueil, Aborder les lointains, dans lequel il est question de danse, suite à quoi elle nous régala de poèmes qui en étaient extraits,  et cette journée littéraire fort agréable s’acheva dans la bonne humeur.

un-15e10 publication

Les lauréats présents (à dr. Ida Jaroschek)

Nous prîmes congé, non sans que j’extorque à Anne Vocanson un autographe, qu’elle eut la gentillesse d’apposer sur la première page de son ouvrage, Fragments d’Elzéard (ed. Souffles), qui fait partie des livres que j’ai gagnés à cette occasion, et que je vais m’empresser de lire.

Mon texte, Incidences, se retrouve donc édité dans le dernier numéro de la revue de l’association, Les cahiers d’Estieugues.

Un petit mot sur l’association : leurs locaux ont beau être sis dans un château (au deuxième étage, tout en haut, faut rien oublier dans ta bagnole…) ils ne reçoivent que 300 euros de subventions annuelles. Ce qui couvre à peine leur forfait internet… je voulais donc encore saluer ici leur énergie, leur compétence et leur gentillesse. De telles associations et les manifestations ou concours qu’elles organisent sont essentielles pour faire vivre et véhiculer les créations littéraires, dans un monde éditorien fort malmené.

Merci Anne, Gilles et Ida pour cette sympathique journée.

100_1011

L’article du Progrès.fr



« Dieu qui met de l’ordre dans le monde » – ordinateurs et linguistique

Il a bien fallu trouver un nom à ces diaboliques machines électroniques qui servaient à traiter les données, qu’on nommait à l’époque calculateurs, rapport à leur fonction première (calculs de statistiques et décryptage). Un responsable d’IBM France, où furent assemblées les premières machines de la marque, s’adressa à un prof de philologie latine de la Sorbonne, lui en décrivant les capacités.

Voici la réponse de Jacques Perret. (Quelques mois plus tard, après l’avoir dans un premier temps protégé, IBM libère finalement le terme et le rend au domaine public.)

 » Le 16 IV 1955
Cher Monsieur,
Que diriez-vous d’ordinateur? C’est un mot correctement formé, qui se trouve même dans le Littré comme adjectif désignant Dieu qui met de l’ordre dans le monde. Un mot de ce genre a l’avantage de donner aisément un verbe ordiner, un nom d’action ordination. L’inconvénient est que ordination désigne une cérémonie religieuse ; mais les deux champs de signification (religion et comptabilité) sont si éloignés et la cérémonie d’ordination connue, je crois, de si peu de personnes que l’inconvénient est peut-être mineur. D’ailleurs votre machine serait ordinateur (et non ordination) et ce mot est tout à fait sorti de l’usage théologique. Systémateur serait un néologisme, mais qui ne me paraît pas offensant ; il permet systématisé ; — mais système ne me semble guère utilisable — Combinateur a l’inconvénient du sens péjoratif de combine ; combiner est usuel donc peu capable de devenir technique ; combination ne me paraît guère viable à cause de la proximité de combinaison. Mais les Allemands ont bien leurs combinats (sorte de trusts, je crois), si bien que le mot aurait peut-être des possibilités autres que celles qu’évoque combine.

Congesteur, digesteur évoquent trop congestion et digestion. Synthétiseur ne me paraît pas un mot assez neuf pour désigner un objet spécifique, déterminé comme votre machine.

En relisant les brochures que vous m’avez données, je vois que plusieurs de vos appareils sont désignés par des noms d’agent féminins (trieuse, tabulatrice). Ordinatrice serait parfaitement possible et aurait même l’avantage de séparer plus encore votre machine du vocabulaire de la théologie. Il y a possibilité aussi d’ajouter à un nom d’agent un complément : ordinatrice d’éléments complexes ou un élément de composition, par exemple : sélecto-systémateur. Sélecto-ordinateur a l’inconvénient de deux o en hiatus, comme électro-ordinatrice.

Il me semble que je pencherais pour ordinatrice électronique. Je souhaite que ces suggestions stimulent, orientent vos propres facultés d’invention. N’hésitez pas à me donner un coup de téléphone si vous avez une idée qui vous paraisse requérir l’avis d’un philologue.

Vôtre
Jacques Perret »



Nighthawks at the dinner – Tom Waits (1975)

Image de prévisualisation YouTube


Blagounette

(qui résume parfaitement mon processus de création…)

- Alors M. Bernstein, qu’est-ce qui vous amène ?
- Bonjour docteur. Alors voilà, j’ai décidé de venir vous voir parce que dimanche matin, la première chose qui m’est venue à l’esprit en me réveillant, c’est « La Victoire de Samothrace de frein ».
- Mon Dieu.
- Que faire ? AIDEZ-MOI !
- La science ne peut plus rien pour vous. Désolé.



Suspense…

Suspense... dans 5 - la bibliothèque du Vieufou 13590410



Vers Acheron, et au delà !

A 74 ans, à la suite d’une mauvaise chute, Hans Ruedi Giger, plasticien, graphiste, illustrateur, sculpteur et designer suisse, vient de s’envoler vers le paradis des imaginaciens.

Vers Acheron, et au delà ! dans 3 - Imaginaciens - magiciens de l'imaginaire giger10

Giger est mondialement célèbre pour avoir créé les personnages et les décors de la série de films Alien, pour lequel il avait reçu l’oscar des effets spéciaux. Ses œuvres sont un troublant mixage entre règne organique et règne mécanique, qu’il nomme biomécanique.

il a travaillé sur des pochettes de disques, créé des décors de scène (Mylenium tour, Mylène Farmer, c’était lui, si, si…), participé à des jeux vidéo.

Un musée lui est dédié à Gruyères ,en Suisse. Le café qui lui fait face est entièrement décoré de sculptures biomécaniques.

Son âme repose en paix  sur la planète Acheron, au milieu de ses fabuleuses créatures.

images10 dans 3 - Imaginaciens - magiciens de l'imaginaire



Prix Pépin du public. à vos votes !

Un de mes pépins est encore en lice pour recevoir le prix du public. C’est à vous de voter maintenant.
Mon texte est le n°2.

Il y a 70 Pépins en compétition. Chacun d’entre eux a reçu au moins deux votes du jury, mais n’a pas été retenu dans le palmarès

A vous d’en repêcher trois ! Pour cela, envoyez sur l’adresse :
prixpepin2014@gmail.com
Vos TROIS CHOIX
Ces choix sont différents (on ne vote pas trois fois pour la même nouvelle), et il y en a Trois, sans ordre de préférence. Tout vote ne comportant pas trois choix (ni plus, ni moins) est nul. Et on vote une seule fois !

SVP, lisez les tous : aucun des six premiers votants n’a dépassé de beaucoup le premier tiers de la liste !

En plus, il y a des petits bijoux…

à signaler le 67 et 68, écrits par mon comparse du forum Maux d’auteurs, Julien Noël

Voilà la liste !

Pépins 2014
Prix du public

1 – Portail

J’enjambe le parapet, et tombe dans le vide. À cette hauteur trois, voir quatre secondes de chute libre. Presque pas le temps de réfléchir. Les images stroboscopiques de ma vie défilent. Ne pas se louper. Je vise suffisamment bien pour m’engouffrer dans l’anneau de téléportation en contrebas.

2 – Web end

Quand brusquement périt la fée Informatique, on entendit pleuvoir sur l’asphalte des cités les coques inutiles d’obsolètes machines.
Entre ces murs glacés, on ouït à nouveau les tic-tacs des horloges et des montres à gousset, les drings mélodieux d’antiques téléphones, puis des voix apeurées.

3 – CHAUD ET FROID

Il sortit de son cryosarcophage vers huit heures. Deux cents ans s’étaient écoulés. Et alors qu’on le menait vers le crématorium, il ne sut s’il devait regretter de ne pas avoir souscrit à l’offre Millenium ou déplorer que les lois eugénistes n’eussent toujours pas été abrogées.

4 – Ligne de front

Homme mécanisé. Machine humanisée. Quelle différence dans cette putain de guerre ? Tous cyborgs. Suis-je humain ? Je ne sais plus. Confusion. Tous cadavres en devenir. De la poussière aqueuse qui pense. Je sors de la tranchée. Mon bras fusil déglingue tout ce qui bouge.

5 – N°3214

Une armée de Moi dévale la vallée. En face : une horde de Lui. Clonage égocentrique pour protection politique. Choc militaire. Biopuce dans la chair. Je suis Numéro 3214. Nous sommes les soldats de la nation. Moi moi et moi ! Nous sommes nés pour tuer. L’enfer, c’est nous : pas les autres.

6 – Histoire sans fin

Mina observait le cortège d’un œil sec. Honteuse, elle ressentait plus d’envie que de chagrin.
Combien d’enfants partis ? Combien d’années écoulées ? Elle avait été si naïve. Il n’existait nul antidote au sérum qu’on lui avait injecté : l’immortalité était une maladie incurable.

7 – Mémé ?

Cher petit-fils,
je te sais suicidaire mais ça ne sert à rien d’envoyer des tueurs à gage dans le passé. Tu as déjà tué mes moi à venir une bonne centaine de fois et finalement… je crois bien que ta grand-mère me trompe !

8 – Encore vivante ?

Le pire, c’est que le chat de Schrödinger avait une souris dans la gueule.

9 – Touristes en Provence

« Té vé, eux ! Ils ont de braves esgourdes*.
- Oh fan de chichoune, qu’ils sont drôles ! Encore ces fadas de saturniens qui nous envahissent l’été !
- Bé ! Ils sont moins ensuqués que les parisiens… et ils sont plus courtois. »
(*braves esgourdes = larges oreilles)

10 – Conseiller d’orientation

- Bonjour, je viens pour savoir ce que je pourrai faire plus tard…
- Voyons, quand tu auras l’âge de travailler, il devrait rester un emploi de socio-esthéticien et un demi-poste d’employé funéraire que les progrès de la science feront probablement disparaitre. Que choisis-tu ?

11 – Pub

Marre de recevoir des pubs dans la tête 24h/24 ? Le nouvel implant StopPub® d’InsideBrain® est fait pour vous. Efficace, pas cher, traité antirejet et garanti 6 mois, il filtrera toutes les publicités télépathiques.*
*Exceptés les messages promotionnels d’InsideBrain® et de ses partenaires.

12 – Humour

« Dites moi, Blox, vous aviez bien dit que maîtriser le fameux «humour» terrien simplifierait notre premier contact avec les humains? Alors pouvez vous m’expliquer cette tension de leur part depuis qui nous avons expédié une tarte à la crème de 5km de diamètre sur leur capitale? »

13 – Pragmatisme

Lors d’une conférence extraordinaire prononcée devant l’Assemblée générale des Nations Unies, les visiteurs de l’espace dévoilèrent à la race humaine tous les grands secrets de l’univers.
« Bah… reste toujours la fantasy », raisonna l’écrivain de science-fiction.

14 – Oups

Quand le vaisseau extraterrestre entra dans l’atmosphère, il se désintégra sous l’attaque massive des bombes jeté par les humains. Dans les décombres on découvrit le symbole de l’humanité envoyé dans Voyager 1 en 1977 par la NASA…

15 – Coup en or !

Bonjour, je m’appelle Helmut Von Streich, j’ai inventé une machine à voyager dans le temps et je vous écris depuis Weimar, le 20 novembre 1923. Je dispose d’une somme de mille milliards de Marks à la Bank von Deutschland, et je suis prêt à vous en céder la moitié si vous m’aidez à…

16 – Mimétisme

Les envoyés de Cassiopée II, avec leur corps noueux et leurs squames verts bien découpés pensaient avoir trouvé un poste d’observation près de Saint-Emilion. Hélas, leurs organes génitaux en grappe leur furent fatals quand les barbares terriens se mirent en tête de les trancher !

17 – Évolution

Les sirènes hurlaient. Seul devant le scaphandre de secours Will pestait. Depuis 1342 ans aucun humain n’avait dû évacuer une station, durant la même période l’homme moyen avait grandi de plus de 25cm.

18 – Breveté
Je suis désolé Monsieur mais la société Mirko ayant déposé hier le brevet de la main dans l’état du Wisconsin. En attendant le résultat de votre recours ou votre payement nous devons procéder à l’ablation de celles de votre bébé.

19 – Immortalité

On fait quoi demain ? T’a encore une idée ?

20 – Trois Cents

Nous sommes trois cents caractères à nous être réfugiés dans ce petit pépin, mais la prose de l’auteur nous décime tous sans pitié. Comme les Spartiates jadis aux Thermopyles, nous résisterons jusqu’au dernier. Impitoyable aussi, toi lecteur, qui de ton regard nous survoles négligemment.

21 – Pro Deo

Tandis qu’il dirigeait l’opération visant à introduire onze velociraptors clonés dans la salle où se tenait le Congrès Mondial des Créationistes, Dâr riait in peto. Si Dieu avait créé hommes et dinosaures simultanément, n’était-ce pas sa volonté de les voir à nouveau réunis ? Même brièvement.

22 – Intégrisme

Mon frigo envahi par des bouteilles de boisson aux algues et mes nouvelles érotiques fétiches remplacées par des ouvrages de méditation. Je préférais alors pisser par la fenêtre plutôt que de communiquer aux hackers intégristes de la vie saine les résultats de mes analyses d’urine.

23 – Sous les pavés, le bitume :

Les citoyens. Rassemblés. Apeurés, blessés.
Les policiers. En rang. Sereins. Machette à droite, matraque cloutée à gauche. Du sang sur les bottes. Ils s’élancent. Ils allaient la leur faire rentrer de force dans la tête à ces jean-foutre, la nouvelle loi sur le pacifisme.

24 – Extraterrestres marins

Le Président américain fustigeait. Il attendait les extraterrestres quand un cube volant descendit du ciel mais plongea dans les eaux du Pacifique. Aux diplomates humains en scaphandre qui gesticulaient, les extraterrestres préférèrent discuter, par ultrason, avec les dauphins.

25 – BONNE NOUVELLE

Nous vous informons que Dieu, auquel plus personne ne croyait, a finalement été retrouvé vivant par une expédition russo-américaine, à environ deux mille parsecs de la terre. Il s’était perdu au cours d’une promenade dans l’espace, phénomène hélas fréquent chez les gens de cet âge.

26 – Bracelet connecté

D’après vos données biométriques en temps réel, au quatrième top, vous serez mort.
Top, Top, Top, Top.
Vous êtes mort.
Bonne journée.

27 – Patrouilleurs du temps

- Je dois prendre mes antibiotiques toutes les 6h. Sachant qu’on est partis dans le passé, tu crois que je dois les prendre six heures après mon départ ou six heures après mon retour ?
- Je crois que tu aurais dû demander un arrêt de travail.

28 – A L’AIDE

Forum de dépannage : je possède une femme de ménage robot modèle JEANINE version 3, option Topless année 2113, qui n’est plus sous garantie.
Elle a lu par inadvertance le Capital de Karl Marx. Depuis, elle refuse de travailler et devient agressive si je m’en approche. Que me conseillez-vous ?
29 – Les moutards

Ils sont trois à se chamailler. Le blondinet a piqué la pelle du rouquin. Le petit verdâtre pleurniche parce que les deux autres lui ont jeté du sable dans les yeux. Les trois qui lui restent sont suffisants pour qu’il rejoigne sa mère sans trébucher sur la queue de sa petite soeur.

30 – LE PRENOM

Suite à une étude montrant qu’un prénom original était associé à une intégration sociale plus difficile, la Frähnce a interdit toute création dans ce domaine en 2123. L’année suivante, Ohxdray et Hyvhään n’ont donc pas pu appeler leur fils Michel.

31
Faire-part

Paris, le 23/01/2115,

Sonia Duplessis et Cyb103
ont l’immense joie de vous annoncer
la naissance de leur petite Chloé3K
3.2 kg
réf. : 102365523655
237 de capacité cognitive
RIB : chloe3K.sino-bank.wrd

32 – RIP

Malgré la lumière, la petite fille ne cille pas. Les étoiles sont si belles ce soir. Elle et sa famille ont décidé de ne pas quitter la Terre et maintenant elle comprend pourquoi. C’est si beau les étoiles, surtout les filantes qui s’écrasent à deux pas de chez soi. L’enterrement sera grandiose.

33 – LIVRES-VIE

La pièce regorge d’ouvrages : j’en prends un au hasard, et me voilà transportée entre ses pages, transformée en héroïne de l’histoire, ou en oiseau coloré, en fleur. Je virevolte au gré des mots, impossible d’en sortir ! Me voilà cloîtrée, à jamais prisonnière, âme perdue des livres-vie.

34 – Déjà ouvert

- Je suis déjà venu ce matin, Monsieur.
- Ma bonne dame, c’est étonnant, je viens d’ouvrir le magasin.
- Je vous ai acheté de l’eau fraîche.
- Eau fraîche… Mais oui Madame !
Dans vos rêves, soupira-t-il quand elle eut refermé la porte du magasin : première cliente du néo-marketing !

35 – Feu Pascal

- J’avais espéré que ce mec était le bon.
- Et ?
- Et quand j’ai rentré ses critères dans Google-love, le site m’a interdit de le revoir. Je ne peux plus recevoir ni appels ni courriels de lui.
- Bah… Google a ses raisons que la raison ignore.

36 – Fleur

Une fumée tungstène couvrait les néons près du périphérique. J’allumais ma vapoteuse saveur plomb-235. L’odeur me rappela mon enfance, près de Fukushima. La nostalgie m’envahit. Je chassais mes souvenirs et me concentrais sur la mission : découvrir qui avait déposé une fleur à la mairie du IVe.

37 – Androgynes

L’apprenti démoula ses deux premiers corps humains, encore tout malléables. Identiques. Il préleva un peu de matière entre les jambes de l’un, la roula sous la paume, et l’aggloméra à la glaise encore chaude de l’autre, au même endroit. « Si Dieu ne s’en aperçoit pas, on va bien rigoler.»

38 – L’élagueur

Il traversa la forêt holographique, les mains habillées de gants magnétiques. D’un geste souple du poignet, il fit tomber une branche qui disparut à peine le sol effleuré. Il ne grimpait plus, il caressait la cime du monde avec ses doigts.

39 – Publi-information

Découvrez les avantages de la nouvelle puce cérébrale Neuropgrade : paiement de tous vos achats par flash crânien. Réception télépathique de nos meilleures offres commerciales. Blocage mental des pulsions pessimistes ou subversives. N’hésitez plus ! Votre bonheur est notre passion.

40 – Extraterrestre

Il est assis sur le trottoir. Grand, maigre, il lui manque un bras. Il se lève. Il lui manque une jambe et pourtant il marche. Il tourne son visage. Il n’a pas de bouche et pourtant il me sourit. La soucoupe s’arrête, il monte, elle repart. Il me fait un signe de son bras manquant.

41 – Publicité mensongère

L’atterrissement s’était passé sans souci et l’équipage se réjouissait de fouler le sol de la Planète Bleue. Les descriptifs de la Terre les avaient motivés tout au long du trajet mais, loin de ce que les terriens avaient gravé sur le disque d’or, ils ne découvrirent que cendre.

42 – Dépêche :

Apres la disparition de nombreuses espèces volantes sur 5 planètes, le présumé serial killer de papillons vient d’être arrêté. Météorologiste amateur, il clame vouloir simplifier les équations. Son avocat, M Lorentz, demande la relaxe, aucun texte de loi ne mentionnant les insectes.

43 – Adrénaline

La terraformation finie, le seul homme de la planète activa l’ordinateur central. L’écran afficha: « La guerre contre l’homme a été gagné en dix nanosecondes. Victoire! ». L’adrénaline se mélangea à la stupeur. Le message changea: « Les lois de la robotique n’interdisent pas l’humour ».

44 – Prix Pépin 2514

Le grand prix du jury est attribué au psychosophe Braive Pascal, qui est parvenu à synthétiser le cycle en vieil anglais de Harry Potter, dans la version de J. K. Rowling, en 300 psychoondes circonvolutionnaires, à ellipses primaires, replis récréatifs et sous-entendus aléatoires.
45 – Pour vous cher client

Jusqu’à la fin du mois, ChildDiscount casse ses prix ! Ne passez pas à côté de nos offres exceptionnelles : des bébés africains à – 30%, des travailleurs chinois de moins de 5 ans et un lot rarissime de vrais blonds scandinaves. Pour 1 français acheté, 1 offert. Livrés vaccinés.

46 – Vends pays

Dictateur propre sur lui vend pays d’Europe de l’Est au plus offrant. Pays coquet, lumineux, avec de grands espaces vierges, très peu servi malgré quelques rayures apparentes, norme BBC (murs en bétons) et peuple docile ; sous certaines conditions. Prix à débattre, intellectuels à abattre.

47 – Plis

Le Maître pliait et dépliait.
La feuille devint fourmi …
… dragon …
… vaisseau…
… Homme…
… Terre…
Le monde entier est dans la feuille. Caché au fond d’un pli.
Y compris vous.

48 – C’est cadeau

C’est avec une confusion certaine qu’en ouvrant un matin mon journal, j’y découvrai mon faire-part de naissance. Le lendemain, la rubrique nécrologique annonçait mon décès. Je me demande depuis si cela a un lien avec le liquide noir qui suinte du réveil matin offert avec mon abonnement.

49 – L’Histoire de l’Univers en 300 caractères…

Le scribe posa le bout de son calame sur la langue comme il le faisait toujours pour réfléchir.
« Et la lumière fut ».
Il regarda ce qu’il venait d’écrire.
C’était un bon début. Et une bonne fin.

50 – Le Physicien s’éprit de botanique et mit au point une rose quantique à la beauté improbable et couverte de spins acérés.

51 – Vol MH370

8 mars 2014. Une heure après le décollage, le Boeing vire de bord de lui-même à la stupeur des pilotes.
2 mai 2058. «Chef ! Je ne comprends pas, cette nouvelle télécommande à neutrinos n’a pas l’air de marcher : le drone ne répond pas.»

52 – FLAGRANT DALI

Métro bondé de voyageurs absorbés par leurs écrans. Un homme étrange porte la main à sa moustache, en affine la pointe. Soudain tablettes, ordinateurs, i-phones ramollissent, s’étirent comme de la guimauve, dégoulinent au sol en petits tas gluants. L’homme sort et se fond dans la foule.

53 – A la loupe

Aujourd’hui c’est N44 qui tenait la loupe et il était bien décidé à battre le record détenu par PY9. Il avisa un groupe compact et ne lui laissa aucune chance.
Peu après, très loin de là, les flashs spéciaux se succédaient : de nouveaux cas de combustion humaine spontanée étaient recensés.

54 – Correspondance

À la nuit tombée, Stan, fox terrier de son état, se faufila sur le terre plein où la fusée attendait pour décoller. Il leva une patte et arrosa amoureusement le fuselage. Heureux, il n’avait plus qu’à attendre le retour de la navette pour savoir si NTA53 avait répondu à sa déclaration.

55 – Le miel et les abeilles

« Dit maman, comment on fait les bébés ? »
« Eh bien tu vois ma chérie, quand un papa et une maman s’aiment très fort, ils vont chez le docteur qui met un petit bout de chacun d’eux dans un tube, puis il le plonge dans une baignoire magique et neuf mois plus tard… »

56 – Dispute d’enfant

« Tes parents étaient tellement pauvres qu’ils n’ont même pas pu te payer un QI supérieur à 110 !
-Au moins les miens étaient pas assez cons pour laisser mon physique au hasard de la génétique ! »

57 – SVP

Les dirigeants de la Terre se sont réunis pour cette rencontre historique. La porte s’ouvre, laissant la place à un container transparent. On y voit les sondes Voyager et autres débris avec un message lumineux « Gardez vos déchets dans votre galaxie. Merci. » Puis le vaisseau spatial repart.

58 – Nomades

Sous la lumière froide des étoiles ils erraient.
Allant de terrains de chasse en terrains de chasse, qu’ils épuisaient avant de reprendre leur voyage sans fin.
Les derniers chasseurs-cueilleurs galactiques. Cueilleurs de mondes. Chasseurs de civilisations.

59 – BCSA

Ça crie dans la cuisine. Moi, je suis puni dans ma chambre…
Maman a pleuré, Papa hurlé très fort. « Malheur ! Le Bureau de Contrôle des Semences, mon fils ! Ils sauront ! Ils vont venir te chercher ! »
Ces trucs de grands, j’y comprends rien. Moi, je suis plutôt content. Mon pépin de citron a germé.

60 – Opium.0

Hier mangeurs d’opium, à présent dévoreurs de pixels, les visages masqués par des casques, les corps décharnés, leurs esprits se perdaient dans de grandioses mondes virtuels. 10000 vies d’aventures dans cet au-delà ; ici-bas un cinglantgame over…

61 – Fin

A l’intérieur, le ciel est rouge, métal. Dehors, c’est autre chose. Des trainées anthracites zèbrent l’horizon, des corps de pendus flottent, épars. L’eau ne coule plus, elle est partout figée. Le dernier arbre a brulé. Je ne sais pas… J’imaginais la fin du monde autrement.

62 – COMPENSATION

Le fait de s’être trompé de clé, mais aussi de trousseau, d’étage, d’immeuble, de ville, de planète et d’époque, n’empêcha pas Émile Debronkaert de rentrer tranquillement chez lui. Travailler dans une autre dimension comporte aussi ses menus avantages.

63 – EUGENISME 2.0

Six mois de suicides incessants ayant ramené la population globale terrestre au niveau qui était le sien à la fin du XIXe siècle, les autorités du G42 estimèrent que l’on pouvait à présent remettre en route Internet et l’ensemble de la téléphonie mobile.

64 – Conversation sur l’évolution

- La vision de nuit intégrée au cerveau est un immense pas en avant.
- L’Homme ne verra plus jamais la nuit comme avant.
- Et quel gain énergétique !
- Et on pourra aller pisser la nuit sans se cogner partout.

65 – Panne

L’ascenseur spatial est en dérangement. Merci de prendre l’escalier spatial.

66 – Fin du monde

Il y eut un soir, il n’y eut pas de matin. Ce fut la dernière nuit.

67 – Toast

— Dans les yeux !
L’injonction de Mina, quoique agaçante, était sans appel : Steeve, Joones et Isaax, assis dans une alcôve au fond du Bar de la Station, se dévisagèrent à en loucher et, du bout des doigts, entrechoquèrent leurs gélules de bière avant de les avaler d’un seul geste.

68 – Les Incorruptibles

D’un air langoureux, Kareen tire sa blouse vers le bas afin de dévoiler un peu plus de chair que le veut la mode déjà peu frileuse. « Allons, mon beau, je suis sûre qu’on peut s’arranger… » Imperturbable, l’androïde de contrôle routier lui tend son procès verbal.

69 – Auto-matée

La mode est au rhino, carbon version. Sans déc’. Moins fun que le jaguar, y paraît, mais Dieu qu’ça en jette ! Perché sur mon caribou obsolète et boiteux, j’bave sur un qui fonce et m’encastre dans le cul en alu d’un yak utilitaire. J’embouteille tout. Putain de constructeurs animobiles !

70

Employé : Elias Dubois
Service : Intégration
Date de l’absence : 12 avril
Motif : Mon cyberchat a dévoré mangé réveil.
Réponse responsable : Elias, tu me l’as déjà faite celle-là, mais avec un électrohamster…



Mes pépins 2014

Comme vous avez pu le constater, je ne suis toujours pas au palmarès de ce concours, qui reçoit de plus en plus de textes chaque année. Aucun des miens n’est passé…

Comme lot de consolation, voici les quelques textes de mon cru qui n’ont pas germé.  j’avais aussi envoyé « Ouéa lo téou », également publié sur ce blog, même s’il ne rentrait pas vraiment dans la case « fantastique ». J’ai depuis légèrement rallongé Web end et L’invention du siècle, de quelques mots chacun par rapport aux versions envoyées au prix pépin.

 Charmant

Charmant est un bien singulier prince. Chaque nuit, dans un nouveau repaire, il sauve une princesse des griffes d’un dragon affreux et sanguinaire, tantôt bleu, tantôt vert, qu’il pourfend de son dard après un bref assaut.

Chaque matin, dans ses draps, s’esquisse la carte d’un nouveau pays.

Web end

Quand brusquement périt la fée Informatique, on entendit pleuvoir sur l’asphalte des cités les coques inutiles d’obsolètes machines.

Entre ces murs glacés, on ouït à nouveau les tic-tacs des horloges et des montres à gousset, les drings mélodieux d’antiques téléphones, puis des voix apeurées appeler dans la nuit.

   L’invention du siècle

Suite à une erreur de paramétrage, Philéas Mann, l’inventeur du téléporteur, jeta ses plans et sa machine à la poubelle, privant l’humanité d’une avancée spectaculaire. S’étant instantanément téléporté à son point de départ lors des essais, il crut à un défaut de son invention. Il abandonna aussitôt ses recherches et se reconvertit avec le succès que l’on connaît dans l’héliciculture.



Prix Pépin 2014

le palmarès du prix pépin de la nouvelle (moins de 300 signes, je le rappelle) 2014 vient de tomber:

Pépin d’Or 2014 (abonnement d’un an à Galaxies et Géante rouge et inscription gratuite à la convention NEMO 2014)

* Sécurité d’Etat (Marie-Anne Vignot)

–Téléporteur ?
–Non.
–Astronef ?
–Non.
–Jet-pack ?
–Non.
–Mais alors, avec quelle technologie surpuissante êtes-vous arrivé sur la Lune ?
–Avec la marée. Couché dans l’eau, entraîné par le reflux…
–Un poète ! C’est bon, partez : le siècle se chargera bien de vous faire disparaître.

Pépin d’Argent 2014 (abonnement d’un an à Galaxies et Géante rouge)

Réconfort (Natacha Brun)

Que veux-tu ?
Sa voix, indubitablement féminine, était sèche, cassante.
Te parler.
Le froid de ce matin de novembre condensait son souffle en un fin voile blanc.
Tu m’emmerdes.
Cela lui ressemblait tellement que, même s’il ne s’agissait que de l’IA affectée à sa tombe, il sourit.

Pépin de Bronze 2014 (abonnement de 3 ans à Géante rouge)

Sans titre (Anthony Boulanger)

Schrödinger, physicien reconverti en chasseur de primes, ramène toujours ses prisonniers morts et vifs.

Accessit, Prix NEMO 2014 et Prix du Grand Maître (Géante rouge 2014 et inscription gratuite à la convention NEMO 2014)

Et si c’était vrai ? (Alain Ravoyard)

Pahlin, j’ai une mission pour toi. Tu pars sur Terre cette nuit pour faire progresser les connaissances scientifiques des Humains. Comme d’habitude, tu t’intègres à la population et tu améliores leurs technologies.
– Bien chef. Et quel sera mon nom de code ?
– Verne. Jules Verne.

Prix du Président (Géante rouge 2014)

Clouds en stock (Benoit Camus)

Depuis que les hommes s’étaient greffé des ailes, les nuages étaient à vendre.



Expédition 7e continent – OSL – C’est reparti !

L’expédition 7e continent, menée par Patrick Deixonne, repart cette année pour une nouvelle mission, une nouvelle destination : l’Atlantique Nord, après un faux départ pour raisons de pépins de santé en 2012 et une expédition dans les gyres du Pacifique l’an dernier.

à bord d’un catamaran laboratoire, l’équipe de l’OSL va explorer pendant trois semaines la mer des Sargasses, décrite par Christophe Colomb comme un concentré d’algues aggloméré par les tourbillons marins. Ces tourbillons accumuleraient maintenant des tonnes de plastique en plus des algues, ravageant une fois de plus tout l’écosystème maritime.

Vous pouvez suivre le projet sur le site de l’OSL : http://www.septiemecontinent.com/

et (re)lire de quelle manière j’ai traité le sujet ici : http://issuu.com/lathenardiere/docs/f_gaillard_le_7e_continent_final/1



« Vous avez quatre heures! » 2e mention – Montélimar

Mon texte intitulé « Vous avez quatre heures » a obtenu la deuxième mention (ce qui correspond à la 6e place : 2 prix, 2 accessits et 2 mentions) du prix Charles Moulin  de la nouvelle de Montélimar. Ce prix fait partie des nombreuses catégories du Concours Juliette Astier Cestion, prix littéraire de la ville de Montélimar (qui comporte des prix en poésie classique, sonnet, rondel, poésie à forme fixe, néoclassique, libre non rimé/rimé, humour, nouvelles, contes, jeunes (individuel-collectif), et catégorie à thème : le souffle) concours créé en 1965. La remise des prix aura lieu le 7 juin au palais des congrès de Montélimar.

En voici un court extrait :

« - Vous avez quatre heures !

Un bruissement de papier, semblable au murmure d’un envol de colombes, se fit entendre dans la salle d’examen, suivi du son ténu que produisaient quarante luettes escaladant et dévalant sans assurance autant de gorges, dont certaines tentèrent de s’éclaircir en produisant des raclements anxieux.

La plupart des élèves et même des professeurs claquemurés dans le lycée auraient bien voulu être ailleurs, sur les pelouses du parc municipal, par exemple, à profiter du beau soleil de ce début d’été. Mais aujourd’hui, il y avait bac. Impossible de procrastiner.

La salle sentait les produits d’entretien. Dans quatre heures, ce serait différent. L’odeur chimique de pin des landes se serait évaporée, dévorée par les remugles plus âpres de la transpiration et des phéromones lâchées en abondance par le troupeau d’étudiants, dont certains se mettaient déjà à leur aise en délaçant leurs chaussures ou en déboutonnant leur col de chemise. L’atmosphère allait vite devenir irrespirable. »



 » Que le spectacle commence ! »

Le patron du Galaxy, la nouvelle boîte à la mode, actionna un petit interrupteur et un mince rayon laser vert émeraude jaillit en direction du ciel, perçant de son faisceau l’épaisse couche de nuages et de pollution en suspension au-dessus de la ville. La musique se déversa des puissants haut-parleurs dans la salle pleine à craquer. Près de la piscine, un bouchon de champagne sauta, puis un autre, et des cris de joie fusèrent sur le dancefloor où se trémoussaient déjà langoureusement les nombreux et prestigieux invités de cette soirée d’inauguration.

Moins de six heures plus tard débutait l’invasion.

Le général en chef des armées centaurii n’avait pas l’intention de laisser impunie l’annihilation de sa planète.



Alunya |
Freewomen |
Laplumeduphenix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A Spotlight On Trouble-Free...
| Algorimes
| Methods to increase your we...