Hurler sans bruit

« C’est curieux, un écrivain. C’est une contradiction et aussi un non-sens. Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit. C’est reposant, un écrivain, souvent, ça écoute beaucoup. Ça ne parle pas beaucoup car c’est impossible de parler à quelqu’un d’un livre qu’on a écrit et surtout d’un livre qu’on est en train d’écrire. C’est à l’opposé du cinéma, à l’opposé du théâtre, et autres spectacles. C’est à l’opposé de toutes les lectures. C’est le plus difficile de tout. C’est le pire. Parce qu’un livre, c’est l’inconnu, c’est la nuit, c’est clos, c’est ça. C’est le livre qui avance, qui grandit, qui avance dans les directions qu’on croyait avoir explorées, qui avance vers sa propre destinée et celle de son auteur, alors anéanti par sa publication : sa séparation d’avec lui, le livre rêvé, comme l’enfant dernier-né, toujours le plus aimé. « 

Ecrire, Marguerite Duras, extrait.

Je lirais bien le reste….



AUTO-PROMO

Pub péché d'argile

En précommande jusqu’au premier juin

sortie le 4/06/2016

Une femme d’affaires sous pression, une diva orgueilleuse, une sorcière mélancolique, une prêtresse angoissée, une fermière combative, voici quelques-unes des femmes dont vous ferez la connaissance en ouvrant ce recueil.
Elles font naître les désirs, exacerbent les passions, déchaînent les fantasmes. Qu’elles les rencontrent par hasard dans un ascenseur, en discothèque, dans les loges d’un vieux théâtre ou au détour des allées d’un cimetière, les hommes dont elles croisent le chemin en repartent profondément transformés, à jamais pétris. Leur secret : un philtre composé d’un doigt de séduction, d’une pincée de magie et d’un soupçon de folie. En face, la sottise des hommes, leur brutalité et leur aveuglement.
Certaines, lasses, aspirent juste au repos. D’autres, perdues comme le sont les âmes seules, laissant planer dans leur sillage un amer parfum de vengeance, hantent les hommes jusqu’à leur faire perdre la tête. D’autres enfin, par pur orgueil, sont prêtes à défier le Diable ou les colères du ciel pour ressentir encore et encore et encore les pouvoirs enivrants du philtre magique.

Toutes, sous leurs ruses, leurs vices et leurs artifices, cachent pourtant des faiblesses, des blessures, toute la quintessence de leur humanité.



Prochain salon des auteurs : Chatuzange le Goubet (26) – 18 septembre 2016

Le prochain salon auquel j’aurai le plaisir de me rendre en tant qu’auteur est le 5e salon des auteurs de Chatuzange le Goubet, dans la Drôme.

Il se tiendra de 10 à 19 heures le 18 septembre au complexe Charles Bringuier (place du  19 mars 1962).

Il est organisé par l’ACEAA « Les compagnons de la plume ».

Au milieu de 60 auteurs locaux ou régionaux, j’y dédicacerai mes livres :

Infemmes et sangsuelles

Le petit oiseau va sortir

Du plomb dans l’aile

Jeux de dopes

Le parrain de la manifestation est le drômois Bérik, auteur et illustrateur de la célèbre BD Sylvain et Sylvette.

Le thème est le « livre jeunesse » et tient lieu de fil rouge mais tous les genres littéraires seront représentés.

 



The sin in the clay – Péché d’argile – Nightgaunt 4

Parallèlement à la sortie de mon recueil, je continue d’envoyer des nouvelles à certains fanzines ça et là. C’est pas la parution en fanzines qui met du beurre dans les épinards mais c’est ce qui a contribué (et y contribue toujours) à me faire connaître et à élargir un peu le cercle de mes lecteurs. Pis ça me permet de faire connaissance de gens sympas, passionnés et motivés.

Dernier exemple en date, Adam Joffrain, qui a eu l’initiative originale de créer un fanzine lovecraftien bilingue. Dans chaque numéro donc, deux parties, une avec un texte d’un auteur français,  puis celui d’un auteur anglophone, chaque texte étant ensuite traduit dans l’autre langue. Ce qui permet de (me, entre autres) faire connaître des auteurs anglophones tels Wilum H. Pugmire, Leigh Blackmore ou Chad Hensley.

J’ai donc le plaisir et la fierté de vous annoncer la parution, dans le quatrième numéro de ce fanzine, de mon texte intitulé Péché d’argile. Ce texte avait déjà été traduit en italien dans un périodique, suite à un concours international il y a deux ou trois ans. Il est, en outre, au sommaire de mon recueil Infemmes et sangsuelles, à paraître début juin aux éditions Lune écarlate (mais seulement dans sa version française).

Comme d’habitude je vous mets le lien dans le bandeau déroulant, à droite de ce blog (lien grâce auquel vous pourrez aussi vous procurer les trois (excellents) premiers numéros).

Nightgaunt 4

Sommaire / Index :
- Waiting for Cthulhu / En attendant Cthulhu – Leigh Blackmore
- Péché d’argile / The Sin in the Clay – Frédéric Gaillard (Vieufou Auteur)
- Un abime de nuit inconnu (Some Unknown Gulf of Night – French Only) P 3 – Wilum Pugmire (W Hopfrog Pugnacious)

Illustration couverture / Cover Art : Etienne Le Roux
Illustrations intérieures / Inside Art: Allen Koszowski, Eric Barge, Dave Felton



Lueurs matinales

J’admire l’écrivain qui,
allumant en mots les tréfonds de son âme,
et me les offrant
plonge au cœur de la mienne
un tisonnier brûlant,
une braise sifflante

***

Les étoiles dans mes yeux
N’ont d’éclat
Qu’une fois illuminées
Par le soleil des tiens

***

Le poète
austère
fût
par ses verres
mis en bière,
par ses bières
mis en vers,
par ses pairs
sévères
mis en taire


Précommandes Infemmes et Sangsuelles

ça y est, les précommandes de mon recueil sont enfin ouvertes ! venez faire la connaissance de quelques-unes des femmes de ma vie… tout au moins de celles d’encre et de papier, sorties de mon imagination enfiévrée… les autres, les vraies, de coeur et d’âme, je me les garde rien que pour moi, en parfait égoïste (mais ce livre leur est dédié) !
vous aurez en plus une gentille dédicace, de mon écriture de gaucher (non contrarié, mes instits ont très vite compris que c’était pas la peine d’essayer de me contrarier de quelque manière que ce soit) si vous le commandez avant le 1er juin !
(et pour ceux d’entre vous qui sont dans la région proche de chez moi, vous pouvez me le commander directement sans passer par le site de l’éditeur, vous l’aurez en mains propres (enfin si vous avez une hygiène qui tient la route) sans les frais de port, à notre prochaine rencontre…)

sinon pour les autres c’est ici :

http://lune-ecarlate.com/produit/infemmes-et-sangsuelles/



Romain Billot – Les contes du Grand Veneur

Je viens juste de sortir d’une promenade dans les bois du Grand Veneur, j’y ai passé d’effrayants mais agréables moments en compagnie des âmes qui les hantent.

On retrouve dans le bois longeant le village de Malcombe un peu du Castle Rock de Stephen King, à la mode de chez nous, avec des personnages hauts en noirceur confrontés à leurs peurs, à d’inquiétantes bâtisses et aux superstitions locales les plus terribles.

Un régal ! La plume de Romain Billot est alerte et il joue sans fausse note la partition de nos terreurs d’adolescents.

Dix contes à dormir un peu moins tranquille.

Romain Billot - Les contes du Grand Veneur dans 5 - la bibliothèque du Vieufou

L’Ivre-book Imaginarium – 10€ – 128 pages

Illustration Jimmy Kerast



Emmanuelle Cart-Tanneur – Pré-préface

http://vieufou.i.v.f.unblog.fr/files/2016/04/couv-is.jpg

(réclame à la mode 1896)

Oyez oyez ! Mon talentueux ami Frédéric Gaillard (alias Vieufou) voit enfin sa bonne étoile s’occuper de lui (il était temps !) et offrir à vos yeux bientôt ravis ces 15 nouvelles magistralement imaginatives, fantasmagoriques, hallucinatoires, extravagantes, d’une féérie sans limite et avantageusement préfacées par sa première fan : moi-même
Allez zou, on se jette sur ce bouquin, et on savoure !!

Emmanuelle Cart-Tanneur,

in Mes meilleures pré-préfaces

tome 4 – volume XVIII – 2016 – ECT éditions



Alunya |
Freewomen |
Laplumeduphenix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A Spotlight On Trouble-Free...
| Algorimes
| Methods to increase your we...