Juré du Prix International de la nouvelle humoristique

Elodie Torrente, organisatrice du Prix et auteur du récent Sur la béquille, nouvelle érotique se déroulant dans le monde du cyclisme, m’a demandé de faire partie du jury de présélection des textes du Prix International de la nouvelle humoristique en langue française organisé par l’association Libres Plumes.
J’ai accepté avec joie ! Je n’avais plus été juré depuis un festival jeune théâtre en 93 ou 94, pendant lequel j’avais vu une trentaine de pièces en deux jours.

Là, il va me falloir lire une bonne centaine de nouvelles… je suis ravi ! Bon, les évaluer, aussi…

La limite pour l’envoi des textes c’est ce soir minuit.

Après viendra pour moi la lecture et pour vous, si vous y avez participé, les heures d’attente et d’angoisse.

Avant le verdict final, annoncé par le président du jury de cette année, l’écrivain Jean-Louis Fournier, prix Femina 2008 pour Où on va, papa ?, et créateur, entre autres, de la Noiraude et d’Antivol, l’oiseau qui avait le vertige. Par ailleurs, il a été le complice de Desproges en réalisant les épisodes de La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède, ainsi que les captations de ses spectacles en 1984 et 86.

https://djbeltounes.files.wordpress.com/2011/03/fournier1.jpg

Bien sûr tout ceci est anonyme.
Je reconnaîtrai peut-être dans tous les textes qui me seront soumis le style d’une ou deux plumes connues.
Mais pas la peine de vous signaler à moi, je suis incorruptible !

Rappel du règlement :

œuvres d’imagination inédites, en prose (nouvelles), écrites en langue française par des auteurs âgés de 16 à 99 ans.

Le thème 2016

  »Dans la vie, il y a deux périodes : la première on attend les catastrophes, la seconde, elles arrivent. »

in Mon dernier cheveu noir : Avec quelques conseils aux anciens jeunes

de Jean-Louis Fournier (éd. Anne Carrière, 2007).

Outre le thème, le texte devra être humoristique en plus de respecter le genre littéraire de la nouvelle :

« La nouvelle est un récit court, écrit en prose. Cependant, plus que sa longueur, c’est bien davantage la concision et l’efficacité de son écriture qui la caractérisent. En règle générale, les personnages d’une nouvelle sont peu nombreux et brièvement décrits. Son action est assez simple mais construite de façon à ménager un effet de surprise au dénouement : c’est ce que l’on appelle la chute. »


 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Alunya |
Freewomen |
Laplumeduphenix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A Spotlight On Trouble-Free...
| Algorimes
| Methods to increase your we...