A une lettre près (2)

Sur le trottoir d’en face, le directeur Lambert n’en croyait pas ses yeux. La mâchoire béante, il contemplait avec effarement les ruines fumantes de la fabrique Lambert et fils, fabricants d’extincteurs depuis 1850, dont les pompiers éteignaient les dernières flammèches.

Le bras lourd, il porta son cellulaire à son oreille. Le stagiaire décrocha.

-          Allo, Martin, c’et le directeur à l’appareil, je suis devant l’usine, là, et…

-          Allo, bonjour, monsieur le directeur, mes respects monsieur le directeur, comme vous pouvez le voir j’ai…

-          Oui, justement, c’est quoi ce…

-          …suivi vos ordres. J’ai dû bosser tout…

-          …bordel, Martin, je vous avais…

-          …le week-end, pour que ce soit fait ce matin à votre arrivée même…

-          …demandé de trouver un moyen de…

-          …si j’ai trouvé ça étrange, et que …

-          …Martin ?

-          … j’ai eu du mal à trouver un artificier et assez de dyn…

-          Martin ?

-          Monsieur le directeur ?

-          Relisez-moi le mail que je vous ai envoyé vendredi, voulez-vous ?

-          D’accord, monsieur le directeur. Vous avez écrit : Trouvez le moyen de dynamiter l’entreprise. Je compte sur vous pour que tout soit réglé lundi matin à mon arrivée.

-          Martin ?

-          Oui, monsieur le d…

-          Relisez lentement, s’il vous plaît.

-          Bien, monsieur. Trouvez le moyen de dynamiter l’…

-          Martin ?

-          Oui, monsieur ?

-          Dynamiser, Martin, dynamiser…



Laisser un commentaire

Alunya |
Freewomen |
Laplumeduphenix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A Spotlight On Trouble-Free...
| Algorimes
| Methods to increase your we...