An Vingt, treizième septain

Sur mon attestation de déplacement dérogatoire, j’ai indiqué comme motif « aller ratisser des carottes sur la planète Mars ». Hier j’avais marqué » « ratisser la soupière », les flics m’ont laissé passer. Je crois qu’ils ne vérifient pas vraiment les raisons de nos sorties. Demain, j’irai faucher des patates sur Ganymède et vendredi je fais une soupe !

(Gaëlliques dérogatoires – 25 mars)

L’horloger en chef de Tau IV, la planète aux trois soleils, avait bien du travail, quand il devait, seize fois par an pendant presque une semaine entière, régler les montres et les pendules de toute la population au moment de passer de l’heure d’hiver à celle d’été, et inversement.

(Gaëlliques horlogères – 26 mars)

Je sais,
depuis le temps
que tu t’y entraînes sur ta console
tu es déçu
que tous ces morts
ne se relèvent pas
avec des envies
de cerveaux frais.
Mais crois-moi sur parole
tu auras d’autres occasions
en grandissant
d’étrenner
ton fusil-tronçonneuse.
Il reste des vivants.

(Gaëlliques de consolation – 27 mars)

A force
d’aligner des livres
sur les rayonnages
de tous les murs
de la bibliothèque
dans laquelle
je me suis installé
confortablement
pour lire
je crois que
je n’en retrouverai plus
la porte de sortie
si seulement
je la cherche un jour

(Gaëlliques idéales – 28 mars)

En entendant les paroles du président à la télé, j’eus un tremblement d’effroi : nous étions en guerre contre un virus, il fallait rester confinés en famille, pour une durée officieusement indéterminée mais provisoirement définie à une quinzaine de jours par notre Gouvernement.

La guerre…
Sur le canapé du salon, ma femme était en train de gagner celle qu’elle avait déclarée il y a plusieurs années à l’apesanteur et aux pots de Ben & Jerry’s parfum Caramel Chew Chew.
Du coin de l’œil, j’aperçus ma fille qui menait une lutte inégale et quotidienne depuis déjà six mois contre son adolescence ingrate face à son miroir de poche moucheté de sébum, et en entendant le fracas barbare de la bataille à laquelle se livrait mon fils dans sa chambre, sur sa batterie, contre nos voisins du dessus, un couple de retraités sans histoires heureusement sourdingues, je me fis la réflexion qu’elle était bien mal barrée, cette guerre…

Mais j’ouvris quand même la fenêtre à vingt heures précises pour me battre avec l’ensemble de mes concitoyens réquisitionnés, frappant courageusement mes mains l’une contre l’autre dans l’obscurité pendant deux longues minutes, submergé par le sentiment de servir vaillamment ma patrie, d’être en quelque sorte un héros du quotidien, semblable moi aussi à ceux que j’applaudissais, avant que ma femme, rompant le charme, ne me crie sèchement depuis son canapé :
- Ferme ça, crétin, tu vas nous faire attraper la mort !

(Gaëlliques martiales – 29 mars)

Hiver de fin 2020
- Bonjour, facteur !
- Bonjour madame Michu, c’est pour le calendrier.
- Ah, faites voir ce que vous avez cette année. Pas des motos, hein, ni des bagnoles, mon mari est mort en mars. Ni des chatons ou des dessins animés, mes enfants aussi sont morts, en juin. Et mes petits-enfants en août. Ils auront au moins profité de grandes vacances. C’est quoi, celui-là ? Les agents de la Poste les plus chauds ? Bah dites donc, y z’ont pas froid ! Pis c’est pas des gringalets comme vous ! Et lui, faudra lui dire que le masque FFP2, c’est pas là que ça se met, il me semble ! Bon, allez, je vous le prends ! Et celui-ci, avec ces drôles de formes pleines de couleurs, c’est quoi ? Pas des sex-toys, quand même ?
- Non, 12 virus parmi les plus dangereux, agrandis au microscope. Allez savoir pourquoi, les gens se passionnent pour ça cette année. Ebola, Corona, VIH, fièvre jaune et j’en passe. Un par signe du zodiaque. Vous êtes quoi comme signe, madame Michu ?
- Oh, moi je suis cancer, alors, vos virus…

(Gaëlliques calendaires – 30 mars)

Voilà, c’est fini.
A force de lorgner
sur les silhouettes colorées
qui tournaient en rond dans l’aquarium
et de les taquiner du bout de la patte,
Mirou le chaton gris
est tombé à l’eau.
Plouf !

Les piranhas n’en ont rien laissé.

(Gaëlliques piscicoles – 31 mars)



Laisser un commentaire

Alunya |
Freewomen |
Laplumeduphenix |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | A Spotlight On Trouble-Free...
| Algorimes
| Methods to increase your we...