Concours solidaire coeurs de Lyonnes – Palmarès

logo

Il y a deux semaines a eu lieu le concours d’écriture solidaire organisé par Cœurs de Lyonnes. Les participants avaient 24 heures pour écrire un texte de 2000 signes sur le thème, dévoilé au dernier moment : Enfant(s) du désert.

Le jury était composé de Danielle Akakpo, Benoît Camus, Valérie Laplanche et moi-même.

50 personnes ont répondu à cet appel, nous révélant de fort jolies histoires. Le choix ne fut pas facile…

Comme promis voici donc le palmarès  :

1er prix – Guillaume Bianchi pour Souvenirs de l’oncle Ibrahim…
2ème prix – Olivier F. Thomas pour Juste un entraînement
3ème prix – Patricia Roger-Ammar pour Nomade

et puis, juste pour leur tirer mon chapeau aussi, parce que tout s’est joué à quelques dixièmes de points, les 5 suivants :

4 – Michèle Fiquémont pour L’arbre de vie
5 ex-aequo – Clara Delange pour Anir, l’ange du désert
et – Marie Cart-Tanneur pour Urgences
6 – Alain Kotsov pour Clic !
7 – Edith Lévêque pour La fugue

Un Prix Spécial a été également attribué à notre plus jeune concurrente : May-Line Bonine (13 ans !) pour Archimède


Un recueil verra sans doute le jour, mais on vous en dira plus très bientôt.

 


Concours de nouvelles Coeurs de Lyonnes 2017

Rappel :

Mon amie Emma, talentueuse nouvelliste, participe au rallye solidaire Cap Femina 2017.
Diverses actions sont menées en amont, dont un concours de nouvelles en 24 heures, qui aura lieu bientôt…

Une petite explication du projet dans cette vidéo :

Le règlement du concours est ici,

Inscrivez-vous (5€)

Le sujet sera donné le 12 mai à 19 heures.

Les copies (2000 signes) ramassées 24 heures plus tard.

Je peux déjà vous dire que je fais partie du jury !

Le 1er prix consistera en un séjour pour 2 personnes (nuit + petit-déjeuner)
à l’Hôtel *** Sables d’Ocre, à Roussillon (84)  (www.sablesdocre.com)

Soyez inspirés !



Concours de nouvelles Coeurs de Lyonnes

L’association Cœurs de Lyonnes (association loi de 1901 au profit de l’Enfance) organise un concours d’écriture, destiné à récolter des fonds afin de l’aider à mener à bien son projet de raid solidaire au cours duquel seront apportées des aides :
 
- aux Restos Bébés du Cœur du Gard 

- à une école du Sud marocain

- à l’école Achourouk (institut d’enfants sourds) de Ouarzazate
 
 
Règlement :
 
 Pour être acceptés, les textes, rédigés en français, ne devront pas excéder 2000 signes, espaces comprises.
 
 La participation au concours sera soumise à une préinscription sur le site www.helloasso.com/associations/coeurs-de-lyonnes (clic ! sur l’image du concours)
 
en contrepartie d’une participation de 5 €, réglables soit en ligne par paiement CB sécurisé, soit par chèque à l’adresse suivante :
 
Association Cœurs de Lyonnes

110, quai de pierre-scize

69005 LYON

 
Inscription en ligne : règlement CB sécurisé et indication d’une adresse e-mail valide

Inscription courrier (reçu au plus tard le 11 mai, le cachet de la poste faisant foi) : indiquer une adresse mail valide au dos du chèque.
 
 Le sujet sera donné simultanément et par mail à tous les participants, le vendredi 12 mai 2017 à 19 heures. Les textes devront être envoyés en retour, par mail, avant le samedi 13 mai à 19 heures. Un accusé de réception sera retourné à chaque auteur.
 
 Après anonymisation, les textes seront transmis aux membres du jury qui auront jusqu’au vendredi 26 mai à 19 heures pour rendre leur verdict sous forme d’un triplé : 1er prix, 2e prix, 3e prix. L’organisation s’en remet à leur propre talent d’écriture ainsi qu’à leurs goûts littéraires personnels pour effectuer ce classement, tout en respectant les critères habituels de respect du thème et de la langue française, qualité de l’écriture et originalité du traitement.
 
 Le palmarès sera dévoilé sur Facebook ainsi que sur le forum Maux d’Auteurs dans la soirée du 27 mai.
 

  Le 1er prix consistera en un séjour pour 2 personnes (nuit + petit-déjeuner)  à l’Hôtel *** Sables d’Ocre, à Roussillon (84) 
 
                                             (www.sablesdocre.com)
 
 Les autres prix remportés par les lauréats consisteront en lots artisanaux (bijou fait main, aquarelle originale…) ainsi qu’en livres dédicacés offerts par les membres du jury. Par ailleurs, les trois textes lauréats se verront publiés sur le compte Facebook de l’association Cœurs de Lyonnes, sur son blog ainsi que, sous forme papier, joints à tout document de communication de l’association. Les auteurs conserveront tous les droits sur leurs textes et pourront à tout moment en faire supprimer la diffusion sur simple demande.
 
Membres du jury : 
 
Danielle Akakpo, Valérie Laplanche, Benoît Camus et Frédéric Gaillard (auteurs nouvellistes. )
 
L’intégralité du montant des préinscriptions sera reversé à l’association Cœurs de Lyonnes (110 quai de pierre-scize, 69005 Lyon, SIRET 824 682 058 00014)
 
Pour toute question complémentaire : e.visseaux@gmail.com
 
 
Pour plus d’infos sur Cœurs de Lyonnes et ses actions :  www.facebook.com/coeursdelyonnes www.helloasso.com/associations/coeurs-de-lyonnes e.visseaux@gmail.com

ou vjac@hotmail.fr 



50 000

50 000, c’est le nombre de fois que vous avez poussé la porte de mon antre depuis sa création !

Cinquante mille mercis à vous tous qui suivez mon actualité et qui m’encouragez, en laissant des commentaires ou en vous procurant mes livres, et à ceux qui n’ont pas encore osé franchir le seuil, bienvenue, je vous y attends !

50000-dong-vietnam



Juré du Prix International de la nouvelle humoristique

Elodie Torrente, organisatrice du Prix et auteur du récent Sur la béquille, nouvelle érotique se déroulant dans le monde du cyclisme, m’a demandé de faire partie du jury de présélection des textes du Prix International de la nouvelle humoristique en langue française organisé par l’association Libres Plumes.
J’ai accepté avec joie ! Je n’avais plus été juré depuis un festival jeune théâtre en 93 ou 94, pendant lequel j’avais vu une trentaine de pièces en deux jours.

Là, il va me falloir lire une bonne centaine de nouvelles… je suis ravi ! Bon, les évaluer, aussi…

La limite pour l’envoi des textes c’est ce soir minuit.

Après viendra pour moi la lecture et pour vous, si vous y avez participé, les heures d’attente et d’angoisse.

Avant le verdict final, annoncé par le président du jury de cette année, l’écrivain Jean-Louis Fournier, prix Femina 2008 pour Où on va, papa ?, et créateur, entre autres, de la Noiraude et d’Antivol, l’oiseau qui avait le vertige. Par ailleurs, il a été le complice de Desproges en réalisant les épisodes de La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède, ainsi que les captations de ses spectacles en 1984 et 86.

https://djbeltounes.files.wordpress.com/2011/03/fournier1.jpg

Bien sûr tout ceci est anonyme.
Je reconnaîtrai peut-être dans tous les textes qui me seront soumis le style d’une ou deux plumes connues.
Mais pas la peine de vous signaler à moi, je suis incorruptible !

Rappel du règlement :

œuvres d’imagination inédites, en prose (nouvelles), écrites en langue française par des auteurs âgés de 16 à 99 ans.

Le thème 2016

  »Dans la vie, il y a deux périodes : la première on attend les catastrophes, la seconde, elles arrivent. »

in Mon dernier cheveu noir : Avec quelques conseils aux anciens jeunes

de Jean-Louis Fournier (éd. Anne Carrière, 2007).

Outre le thème, le texte devra être humoristique en plus de respecter le genre littéraire de la nouvelle :

« La nouvelle est un récit court, écrit en prose. Cependant, plus que sa longueur, c’est bien davantage la concision et l’efficacité de son écriture qui la caractérisent. En règle générale, les personnages d’une nouvelle sont peu nombreux et brièvement décrits. Son action est assez simple mais construite de façon à ménager un effet de surprise au dénouement : c’est ce que l’on appelle la chute. »


 



Les derniers mots du vieux roi Théoden

1072496



Dire l’évanescence du temps…

J’ai retrouvé au hasard de mes pérégrinations sur mon forum préféré ce haïku, que m’avait offert en 2011 Yvonne Le Meur-Rollet.

Je partage ici cette jolie pépite, avec un immense plaisir.

Un haïku, pour toi, Vieufou

Entre les doigts d’un vieux fou
La guitare flambe
Vibrant papillon monarque.

http://www.polyvore.com/cgi/img-thing?.out=jpg&size=l&tid=12232700

(Haïku : forme poétique d’origine japonaise destinée à « dire l’évanescence du temps ».

Le haïku doit, soit évoquer une saison, soit faire référence à la nature.

structure syllabique 5-7-5)



Sur les murs de Sion – Krab, Tank, Popek

Il y a deux ans, lors de mes flâneries vendéennes, je suis tombé sur un quartier de Sion face à la plage, aux habitations délabrées, aux murs recouverts de tags, dont un, immense, œuvre collective des graffeurs Krab, Tank et Popek, datant de 2012. Il y a quelques jours, en y retournant, j’ai constaté que ces vieilles maisons, tellement pittoresques, avaient été isolées par des palissades en attendant d’être démolies et remplacées par des résidences sans âme dont un aperçu est visible sur un grand panneau. J’ai pu discrètement me glisser entre deux palissades et visiter à nouveau ce quartier ancien, dont pas mal de maisons ont depuis été squattées et tombent en ruines (ce qui explique leur mise à l’écart). J’ai découvert à l’intérieur de certaines d’entre elles d’autres œuvres, invisibles depuis la rue.

Sion (85)
Album : Sion (85)

21 images
Voir l'album

Les trois derniers clichés ont été pris sur la corniche entre Sion et Saint Hilaire de Riez. Deux jours plus tard, lorsque je suis repassé devant, ils avaient été effacés…



On the rocks – 3e prix de la nouvelle

http://philemon.wifeo.com/images/f/fon/FonD.jpg

Ma mini nouvelle intitulée On the rocks, vient de se hisser à la troisième place du Grand Prix Littéraire Philémon 2015 (Toulouse).
En deuxième place, se trouve Un toujours pour rester debout, de Martine Férachou, et sur la première marche de l’escabeau, Diego, de Bernard Marsigny.
remiseOn the rocks - 3e prix de la nouvelle dans 4 - La malle du Vieufou arrow-10x10des prix le 13 juin à 14h à Toulouse. Je n’y serai pas, y en a qui bossent et qui ont autre chose à faire qu’aller dans des soirées mondaines boire des cock…
Euh, je n’y serai pas. C’est tout.

Mais j’aurais bien aimé, la la la la la la….

Si quelqu’un y va et veut bien me représenter à la buvette… un ptitchat peut-être ? Gardez-moi un glaçon !

Je me gausse depuis que j’ai reçu cette excellente nouvelle par courrier tout à l’heure, sur la différence entre la troisième prix (dotation : un livre) et le second (dotation : un beau livre) !

Tout ceci sans mauvais esprit aucun, vous me connaissez !

N’empêche, merciarrow-10x10 dans 4 - La malle du Vieufou à eux. Je sais qu’ils envoient le diplôme aux lauréats, à défaut du livre, ça tombe bien, il me reste encore de la place sur mon mur de l’égo mais presque plus dans ma bibliothèque !



« L’effet papillon » en lice pour le prix Rosny Ainé 2015

Vous avez apprécié mes oiseaux ? Voici des papillons. L’effet papillon, ma nouvelle parue l’an dernier chez Rivière Blanche dans une anthologie intitulée Dimension écologies étrangères, que je vous incite à vous procurer, est en lice pour le prix Rosny Ainé 2015 (ainsi que les autres nouvelles de l’antho). A vos votes !

Depuis 1980, le prix Rosny aîné récompense des œuvres de science-fiction (romans et nouvelles) parues en langue française sur support papier au cours de l’année civile précédente.

Déroulement

Les votes se déroulent en deux tours :

— le premier est ouvert à tous. Le vote se fait sur la base de deux listes, une pour les romans et une pour les nouvelles. Attention ! ces deux listes sont indicatives, ce qui veut dire que vous pouvez voter pour d’autres titres que ceux proposés dans ces listes.
Ce premier tour est ouvert jusqu’au 1er juillet 2015
, vous pouvez donc voter en indiquant deux listes (une pour les romans, une autre pour les nouvelles) de 5 textes maximum chacune, sans ordre de préférence,

— le deuxième tour est réservé aux inscrits à la 42e convention nationale de science-fiction (du 20 au 23 août 2015 aux Valayans).

Comment voter ?

Les votes sont à envoyer au secrétaire du prix, Joseph Altairac, par deux moyens :

— mail : joseph.altairac@wanadoo.fr,

— courrier : Prix Rosny 2012 c/o Joseph Altairac, 128 rue du Mont-Cenis, 75018 Paris, France.

Informations complémentaires

Pour toute question supplémentaire :  Joseph Altairac (secrétaire du prix).

 



Le salaire des auteurs – article des Inrocks

Article intéressant à lire ici :

http://www.lesinrocks.com/2014/12/23/actualite/le-salaire-de-lauteur-combien-gagnent-vraiment-les-ecrivains-francais-11542687/

En résumé :

Les romanciers sont rémunérés en droits d’auteur, c’est-à-dire la part qui leur revient sur le prix du livre, selon la règle du “8/10/12”. Cela signifie qu’ils touchent généralement 8 % de droits jusqu’à 10 000 exemplaires vendus, 10 % entre 10 000 et 20 000 exemplaires et 12 % au-delà.

A peine une centaine d’auteurs vivent de leur oeuvre. Ils sont 3 500 à être affiliés à l’Agessa, la sécurité sociale des auteurs, et donc considérés comme auteurs “professionnels”. Pour cela, il faut gagner au moins 8 400 euros par an. De là à dire qu’ils vivent de cette somme…

NdVF: Il s’agit là des romanciers, seuls à jouir de leurs droits. Pour des nouvellistes édités en recueils ou anthologies, au cas où ils ont signé un contrat, bien entendu (sinon ils ne touchent rien, et doivent même, dans certains cas acheter le recueil dans lequel ils sont édités), les droits d’auteurs sont divisés par le nombre d’auteurs publiés dans l’ouvrage.
Pour ma part, avant 2014, seules 3 de mes nouvelles avaient débouché sur la signature de contrats à compte d’éditeur. Deux ne m’ont rien rapporté du tout (un des éditeurs a depuis cessé son activité ), la troisième m’a rapporté 5 euros 26 centimes en un an d’exploitation, avant que la maison d’édition ne mette la clé sous la porte et ne me rende ma liberté…

Le petit oiseau va sortir, ainsi que ma prochaine nouvelle, à paraître chez JFE, devraient donc me donner sinon des ailes, du moins l’impression d’en avoir ! (mais avant d’arriver aux 10 000 exemplaires vendus, on va déjà essayer d’atteindre les 100…)



Mots d’enfants…

https://pbs.twimg.com/media/B7F6dmCCYAAom4y.jpg:large

Mots d'enfants... dans 4 - La malle du Vieufou



JE SUIS CHARLIE

JE SUIS CHARLIE dans 4 - La malle du Vieufou



Du fond de ma tanière…

Du fond de ma tanière... dans 4 - La malle du Vieufou 100_2510

 



Tout est en treize

Treize agréable soirée organisée samedi au Fontanil-Cornillon, près de Saint Egrève, pour fêter le treizième concours de nouvelles de l’association Calipso, le café littéraire philosophique et sociologique tenu par Patrick L’Écolier.

Treize accueillant, le barman nous a présenté le déroulement de la soirée. Au programme, lectures de plusieurs des textes lauréats, ponctuées de lectures de quelques lettres de la marquise de Sévigné à sa fille et d’un concert du groupe de slam isérois Guichet 12, rebaptisé pour l’occasion Guichet 13 :

Treize épaté par ces 7 artistes déjantés mus par un élixir fantastique, maniant le verbe avec poésie, humour et caractère, accompagnés à la guitare, aux percussions, au didgeridoo et j’en passe (leur percussionniste est également, ma foi, un véritable rossignol !). Ils nous ont offert pour l’occasion leur très beau spectacle intitulé Invitation à l’âge de Vers

Tout est en treize dans 4 - La malle du Vieufou

Treize nouvelles lauréates de cette 13e édition, dont le thème cette année était, je vous le donne en…

 concours dans 4 - La malle du Vieufou

Treize enthousiaste à l’idée de revoir Emma, ainsi que Ludmila Safyane, dont j’avais fait la connaissance en 2012 à la remise des prix du concours de Brignais et qui se permet, non mais quel toupet, de figurer deux fois au palmarès du concours de ce soir. Elle qui adore parler en public ! Heureusement Patrick ne la fit monter qu’une fois sur scène, et elle se tira de l’exercice treize adroitement…

Treize excité à l’idée de rencontrer pour la première fois Patrick, ainsi qu’une pléiade d’auteurs que je ne connaissais que par clavier interposé, via le forum MDA, et dont j’apprécie le talent  : Laurence Marconi, Yvonne Le Meur-Rollet (poétesse et nouvelliste talentueuse et charmante, qui m’a avoué avec malice qu’elle venait de temps en temps dans mon antre pour écouter mes compos),  Jordy Grosborne, Dominique Chappey, qui vient d’être publié, quel talent ! dans la série du Poulpe, Joël Hamm, qui s’offre quant à lui le luxe insolent (!) de remporter le concours pour la deuxième fois consécutive, avec une nouvelle vraiment, mais alors vraiment déjantée… J’ai également fait la connaissance de Martine Galati, qui chronique ses lectures sur son blog, les lectures de Martine, venue interviewer Jacqueline Dewerdt-Ogil, au sujet de la sortie de « Est-ce que les enfants jouent pendant les guerres?« , son livre paru aux éditions Zonaires (tenues par Patrick L’Écolier). D’ailleurs j’en profite pour remercier Martine et son mari pour m’avoir gentiment emmené à la soirée (moi le sans véhicule fixe !).

Treize agacé de ne pouvoir m’entretenir avec tous, mais dans ce genre de soirée, très vite on ne sait plus où donner de la tête. Les auteurs dédicacent à tour de bras autour des tables, ça papote joyeusement dans tous les sens…

Treize heureux d’avoir pu acheter les recueils des trois dernières éditions du concours, et d’être reparti avec quelques dédicaces de plus…

Treize énervé de n’avoir pu repartir avec un exemplaire (dédicacé) du Poulpe, mais Dominique n’en avait amené que 5 exemplaires , et je n’ai pas été assez rapide – ou du moins ai-je galamment laissé ces dames se précipiter – n’est-ce pas, Lud et Emma ?…

Treize impatient à l’idée de remettre ça l’année prochaine. Je n’avais pas participé cette année, mais qui sait, peut-être serai-je inspiré par le prochain thème…

Treize envie de vous montrer des photos mais comme je n’avais pas mon appareil, j’attends celles des copains ! Ah ben tiens, voilà déjà celles de Patrick !

http://ekladata.com/rZDQX_HY-NjvjkaBD1blOSc2V2M.jpg

Joël Hamm, Yvonne Le Meur-Rollet et Laurence Marconi

calips10 Zonaires

avec Patrick L’Écolier, le barman de Calipso, Emma et Laurence (photo Martine Galati)

http://ekladata.com/KBmDoDdMvP-wx22STAijg6GLgww.jpg

Ludmila Safyane, Jordy Grosborne et Jacqueline Dewerdt-Ogil

http://ekladata.com/G99JrVIxqvtbVbsTN6MTxP2_1Dg.jpg

deux chanteurs de Guichet 13

Le livre des treize

et leur rossignol siffleur



123

Alunya |
Freewomen |
Laplumeduphenix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A Spotlight On Trouble-Free...
| Algorimes
| Methods to increase your we...